Albert Shingiro : La République du Burundi réitère son appui à l’intégrité territoriale du ‎Royaume et à son unité nationale

burundi

A l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine ‎et des Marocains résidant à l’étranger Nasser Bourita, le ministre burundais des Affaires ‎étrangères et de la Coopération au développement, Albert Shingiro, a réitéré l’appui de son ‎pays à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et à son unité nationale conformément à la ‎Charte des Nations Unies, et réaffirmé le soutien du Burundi à l’exclusivité du règlement du ‎dossier du Sahara par les Nations Unies à travers le plan d’autonomie, comme la seule solution ‎à ce différend. ‎

La rencontre a également été l’occasion de se féliciter de la position constante de la ‎République du Burundi de maintenir sa représentation diplomatique à Rabat et son consulat ‎général à Laâyoune. Dans ce cadre, un Consul général de la République du Burundi sera ‎installé incessamment à Laâyoune, a tenu à préciser Shingiro.

La rencontre des deux ministres était également une opportunité pour saluer la décision du ‎Royaume du Maroc d’ouvrir une ambassade résidente à Bujumbura afin de renforcer la ‎dynamique de coopération dans les différents domaines entre les deux pays.

Se réjouissant de l’ouverture de cette ambassade, le ministre burundais a indiqué que celle-ci ‎servira de pont diplomatique entre les deux capitales et jouera le rôle de diplomatie de ‎proximité.

Ainsi, une équipe technique se rendra au Burundi la semaine prochaine pour entamer les ‎procédures d’ouverture d’une ambassade du Royaume dans la capitale burundaise, a annoncé, ‎pour sa part, Bourita. Le ministre a, en outre, fait valoir le soutien permanent de la République ‎du Burundi au sujet du Sahara marocain, soulignant que le Burundi a toujours été aux côtés du ‎Maroc dans un cadre de solidarité sincère et active.


Cette position, a-t-il poursuivi, s’est ‎manifestée à plusieurs occasions et de différentes manières. Bourita et Shingiro ont signé une feuille de route de coopération couvrant la période allant de ‎‎2021 à 2024, qui vient refléter la volonté commune d’intensifier les relations existantes entre ‎les deux pays pour leur donner un nouveau souffle. ‎