Tunisie : Alerte maximale des forces militaires sur la frontière avec la Libye

Tunisie

Les autorités tunisiennes ont élevé le statut d’alerte maximale de leurs forces militaires et sécuritaires déployées le long de la frontière avec la Libye (sud-est), suite aux récents affrontements armés du côté libyen, a annoncé le ministère tunisien de la Défense.

L’institution militaire a élevé son niveau de vigilance et de promptitude pour surveiller tout mouvement suspect et faire face à tout danger, en coordination avec les forces de sécurité nationale et la Garde nationale, indique la même source dans un communiqué, précisant que cette mesure s’inscrit dans le cadre du suivi de la situation sécuritaire au niveau des frontières terrestres et maritimes avec la Libye.

C’est dans ce cadre que le passage frontalier de Ras Jedir (gouvernorat de Médenine), connait des renforts militaires et sécuritaires, tout au long de la bande frontalière, avec l’avancement des forces conduite par le maréchal Khalifa Hafter en direction de la frontière, à une distance de 15 kilomètres du territoire tunisien, afin de prendre le contrôle du poste-frontière du coté libyen, souligne une source sécuritaire.

Mostapha Abdelkabir, président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH) et spécialiste des affaires libyennes estime, à ce propos, que cette mobilisation des forces de Hafter vers la zone-ouest de la Libye, nécessite l’intensification de la surveillance des frontières tunisiennes et de la vigilance en prévision de divers scénarios possibles, surtout avec la montée du conflit libyen pour le contrôle du passage frontalier, vu son importance socio-économique et politique.