Algérie: 8 ans de prison ferme pour l’ancien patron de la DGSI

Algérie

L’ancien patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure en Algérie (DGSI), le général Wassini Bouaza, a été condamné mardi à 8 ans de prison ferme par la Cour d’appel militaire de Blida.

Considéré comme “le bras armé” de l’ancien vice-ministre de la Défense, chef d’état-major de l’Armée algérienne décédé en décembre dernier, le général Wassini a été également condamné à verser une amende de 500.000 DA (3500 euros), a précisé la radio algérienne, citant un communiqué de la Cour de justice militaire.

Il était poursuivi pour notamment “faux et usage de faux, atteinte à corps constitué, détention d’arme à feu et de munitions de type IV”.

La même source a rappelé que le tribunal militaire de Blida avait condamné, en première instance, le général Wassini Bouaza à la même peine de huit ans de prison ferme, alors que d’autres affaires dans lesquelles est impliqué l’ancien patron de la DGSI, limogé le 13 avril dernier, sont en cours d’instruction.