Algérie: décès d’un frère cadet de l’ex-président Bouteflika

Bouteflika

Abdelghani Bouteflika, avocat et frère du président algérien déchu, est décédé dimanche à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé le bâtonnier d’Alger, Abdelmadjid Sellini.

“Nous avons appris avec beaucoup de chagrin et de tristesse la mort de Maître Abdelghani Bouteflika, avocat au barreau d’Alger”, écrit le bâtonnier dans un communiqué.

Etabli en France, Abdelghani Bouteflika, troisième frère de l’ex-président, était membre de l’Ordre des avocats de Paris et ex-conseiller juridique du groupe Khalifa (banque, compagnie aérienne, médias) qui a fait faillite en 2003.

La date et le lieu de l’enterrement de cet homme discret, resté en dehors de la politique, n’ont pas été annoncés.

Un autre frère d’Abdelaziz Bouteflika, Mustapha, est décédé en 2010 d’un cancer.


Plus connu, le benjamin de la fratrie, Saïd, 62 ans, influent conseiller de l’ancien président, est actuellement en prison dans l’attente de son procès dans une affaire de corruption.

Aîné de la famille, Abdelaziz Bouteflika a un troisième frère, Abderahim, connu aussi sous le nom de Nacer (64 ans), qui a occupé plusieurs postes de responsabilité durant son règne, et deux soeurs: Zhor et Latifa (65 ans).

Après 20 ans au pouvoir, l’ancien homme fort de l’Algérie, aujourd’hui en résidence médicalisée à la suite d’un AVC, a été contraint à la démission le 2 avril 2019 sous la pression d’un puissant mouvement de protestation populaire, le Hirak, et de l’armée.

( Avec AFP )