A LA UNEMonde

Algérie : El Djazairia One, le troisième média à fermer en une semaine

Depuis quelques jours, les chaînes de télévision ferment l’une après l’autre et pour cause, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) qui les met dans son viseur. Après la fermeture de la chaîne de télévision Lina tv, c’est au tour d’El Bilad tv et d’El Djazairiar One d’arrêter leurs activités.

Trois médias algériens subissent le même sort en l’espace d’une semaine alors que le 21 juin, El Hayat tv avait été suspendue, une semaine après la diffusion d’une interview de Nordine Aït Hamouda, fils du colonel Amirouche. Le mis en cause, arrêté depuis, aurait remis en cause le passé de plusieurs personnalités historiques algériennes. En tout cas, c’est ce que diffusent plusieurs médias algériens.

C’est ainsi que deux communiqués du ministère de la Communication annoncent, ce lundi 23 août, la fermeture définitive de la chaîne télévisée privée d’El Djazairia One et de la suspension temporaire d’El Bilad tv. Ceci est justifié pour la première par des « manquements professionnels liés au non-respect des exigences de la sécurité publique ». D’autant plus que l’un des associés aurait « violé le règlement de l’activité audiovisuelle qui interdit l’achat d’actions dans plus d’une chaîne télévisée ».

A la fermeture de la chaîne télévisée, s’ajoutent « les poursuites judiciaires et le mandat d’arrêt rendu par la justice algérienne à l’encontre des frères fondateurs et gérants de cette chaîne pour infraction à la législation et à la réglementation de change et mouvements de capitaux de et vers l’Algérie, d’une part, blanchiment d’argent, d’autre part ».

Pour la deuxième qui aurait fait l’objet d’une sanction ce lundi 23 août, le ministère de la Communication a décidé de la fermeture du média avec retrait de son accréditation pendant une semaine pour « violations liées au non-respect des recommandations relatives à la protection des mineurs lors de la diffusion de ses programmes en plus de la diffusion de façon répétée d’un extrait de l’assassinat du jeune Djamel Bensmaïl » selon l’ARAV et le ministère de la communication. En ce qui concerne la chaîne télévisée Lina TV, elle a été fermée de façon « définitive« , le lundi 16 août, son contenu étant jugé « dangereux pour l’unité nationale« , selon l’ARAV.

Les deux frères fondateurs de la chaîne El Djazairia seraient actuellement en fuite au Canada et en France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page