AccueilA LA UNEAlgérie : les États-Unis appellent à des élections « libres et justes »

Algérie : les États-Unis appellent à des élections « libres et justes »

Par Saad Bouzrou

Washington a affirmé, mardi 12 mars 2019, son soutien à un processus politique transitoire en Algérie, basé sur des élections « libres et justes » et « qui respecte la volonté des Algériens ».

Interrogé sur la situation en Algérie, le porte-parole de la diplomatie américaine Robert Palladino ne s’est pas directement prononcé sur la décision du président Abdelaziz Bouteflika de renoncer à briguer un cinquième mandat tout en repoussant l’élection présidentielle. « Nous surveillons de près les informations sur un report des élections », rapporte l’agence AFP.

→Lire aussi : Les Algériens tiraillés entre joie et inquiétude après la renonciation de Bouteflika à la présidentielle

« Nous soutenons les efforts en Algérie pour mettre en place un nouveau processus sur la base d’un dialogue qui respecte la volonté de tous les Algériens et leurs aspirations à un futur pacifique et prospère », a-t-il déclaré, avant de rappeler que les Etats-Unis « soutiennent le droit des Algériens à manifester et exprimer pacifiquement leurs opinions », ainsi qu’à « des élections libres et justes ».

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé, lundi 11 mars 2019, qu’il renonçait à briguer un cinquième mandat et a décidé de reporter, sans fixer de date, les élections présidentielles censées avoir lieu le 18 avril prochain. Cette annonce n’a pas entièrement réconforté les Algériens qui se demandent qui gouvernera le pays après son départ et qui expriment déjà un sentiment d’inquiétude après le report des élections présidentielles à une date inconnue, ouvrant de facto la voie à un prolongement de son quatrième mandat.

→Lire aussi : Le vice-premier ministre algérien déclare que la transition fera de l’Algérie « une démocratie à l’égal des grandes démocraties du monde »

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :