A LA UNE

Algérie: Plusieurs personnes arrêtées lors des marches estudiantines de mardi

Une dizaine de manifestants, dont l’ancien détenu Walid Nekkiche, ont été arrêtés devant l’université Mouloud Mammemri à Tizi-Ouzou, selon le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

D’après la même source, les personnes interpellées s’apprêtaient à prendre part de la marche commémorant « le printemps berbère » du 20 avril 1980 et « le printemps noir » du 20 avril 2001.

Pour rappel, l’étudiant Walid Nekkiche, qui avait déclaré avoir « subi des sévices sexuels, des agressions physiques et verbales durant son interrogatoire », a été libéré en février dernier au bout d’une année et plus d’emprisonnement après avoir été condamné à six mois de prison ferme.

Il était poursuivi pour « participation à un complot pour inciter les citoyens ou les habitants pour prendre les armes contre l’autorité de l’état et organisation d’une manière secrète de communication à distance dans le but de porter atteinte à la sécurité nationale », « atteinte à la sécurité et l’unité nationale » et « distribution et possession de tracts pour porter atteinte à l’intérêt du pays ».

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page