Allocution du Président Othman Benjelloun à la présen­tation des résultats du groupe BMCE Bank of Africa

Notre capital principal est d’abord humain comme aussi celui du patriotisme

A l’occasion de la présen­tation des résultats du groupe BMCE Bank of Africa, le Président Othman Benjelloun a prononcé une allo­cution d’une grande teneur dans laquelle il a mis en exergue les performances de son groupe et confirmé le succès de l’augmen­tation du capital avec l’arrivée de l’actionnaire institutionnel britan­nique CDC. Othman Benjelloun délivre ici , également, un message d’espoir et de combativité remar­quable.

«Je suis heureux que nous nous re­trouvions en cette période riche en événements concernant le présent et l’avenir de notre Banque et notre Groupe. Cette période est historique, en effet, en cette année significative du 60ème anniversaire de la création de la Banque Marocaine du Commerce Extérieur. L’année 2019 est également celle de la célébration de la création, en 1959, des infrastructures financières de notre pays.

En effet, on célèbre cette année le 60ème anniversaire de la création du Dirham, de la transformation de la Banque d’Etat du Maroc en Bank Al Maghrib, un attribut majeur de la sou­veraineté marocaine, ainsi que celui de la création de la Caisse de Dépôts et de Gestion (CDG), Actionnaire de BMCE Bank.

Cette année est également historique pour notre Actionnaire majoritaire – RMA– qui célèbre son 70ème anniver­saire.


Avant de poursuivre mon allocution d’aujourd’hui, je voudrais réagir pu­bliquement à cette information falla­cieuse concernant le fait que soit écarté de notre Banque M. Brahim Benjel­loun Touimi.

Voici d’un quart de siècle mainte­nant que Si Brahim travaille à mes côtés, au-delà des multiples responsa­bilités qui lui ont été assignés au cours des ces longues années, c’est d’abord une relation de confiance et d’affection qui nous lient. Je sais, par ailleurs, que Si Brahim jouit de cette même consi­dération de la part de nos clientèles et membre de notre communauté d’af­faires et des médias, au Maroc et ail­leurs. Notre Groupe continue de comp­ter sur ses compétences et qualités humaines ainsi que son expérience de plus de trois décennies afin que soient poursuivis ensemble, les programmes et actions de création de valeur action­nariale, économique et sociétale.

Je voudrais saluer la présence assi­due à nos événements des membres de la Communauté des Analystes et des Gestionnaires de Fonds. Vos métiers requièrent, dans l’intérêt des déposants et des investisseurs, une grande rigueur d’analyse et du Bon jugement. Je sa­lue également les représentants des Médias ici présents. Vous êtes connus pour votre engagement à éclairer l’opi­nion publique, avec des articles où les informations sont sourcées et recou­pées, témoignant de votre profession­nalisme et de votre éthique.

Cette année du 60ème anniversaire de BMCE Bank Of Africa coïncide avec l’adoption et le début de mise en oeuvre de son Plan de Développement 2019- 2021 et le renforcement significatif des moyens en capitaux mises à disposition par les actionnaires. La mobilisation de l’ensemble des investisseurs insti­tutionnels et l’effort significatif déve­loppé par l’Actionnaire majoritaire, FinanceCom, ont été remarquables.


Je vous avais évoqué en effet, il y a six mois en cette même enceinte, les diverses étapes en termes de renforce­ment de notre capitalisation qui devrait permettre à BMCE Bank Of Africa de financer son développement orga­nique, ainsi que de prendre en compte les implications d’un resserrement ré­glementaire, observé au Maroc et ses territoires d’opération. C’est avec fier­té alors Mesdames, Messieurs, que je vous confirme que les opérations de renforcement des Fonds Propres se sont déroulées avec succès.

La première opération d’augmenta­tion de capital par apport en numéraire et conversion de dividendes en actions, a donné lieu à une levée de plus de 1,7 Milliard de Dirhams. Un autre ja­lon-clé de la réalisation de notre Plan de Capitalisation est l’entrée, immi­nente dans notre capital, de la plus grande institution de financement bila­térale au monde, le Fonds Britannique Souverain dénommé : Commonwealth Development Corporation – CDC Group. Cette participation dans notre capital se réalise par une augmentation de capital réservée, d’un montant de près de 2 Milliards de Dirhams. Elle a d’ores et déjà obtenu l’approbation, à l’unanimité, de l’Assemblée Géné­rale Extraordinaire des actionnaires tenue le 4 septembre dernier. Le Visa de l’Autorité des marchés est escomp­té au cours de la première quinzaine d’octobre.

Notre Groupe Bancaire confirme globalement, les objestifs assignés, puisqu’il a renoué avec la croissance, comme en témoigne la hausse de près de 4 % du Résultat Net Part de Groupe et + 5 % du Résultat Net Social à la fin du premier semestre. Une dynamique commerciale a été observée sur l’en­semble des métiers et des géographies. Les revenus se sont améliorés, après une année 2018 marquée par un ralen­tissement subi des activités bancaires, dans un contexte de durcissement du cadre réglementaire.

Nous sommes confiants que se pour­suive en fin d’année cette dynamique de croissance, d’autant qu’elle devrait être renforcée par la mise en oeuvre d’un Programme de Transformation du Groupe dont je vous avais fait part. Il compte ouvrir aussi bien des aspects d’efficacité commerciale qu’opéra­tionnelle, la reconfiguration de nos ac­tivités à l’international, la gestion des ressources humaines.


Justement, Mesdames, Messieurs, notre premier capital est notre capital humain. Une autre forme de capital que nous fructifions est le capital de partenariats tel celui avec nos futurs nouveaux actionnaires – CDC Group – et ceux qui continuent d’exprimer leur intérêt d’être associés à notre Groupe.

C’est l’occasion de vous le re­commander : quand vous analysez le Groupe BMCE Bank Of Africa, veil­lez – je vous prie – à replacer l’action que nous menons dans le cadre d’une institution financière privée singulière, car son rôle va au-delà de celui qu’elle exerce, avec constance et dévouement, celle d’une banque commerciale, de Banque d’Affaires et de Banque des métiers spécialisés dans plus d’une trentaine des géographies.

En fait, notre action est une action en faveur du développement du Maroc et de l’Afrique. C’est une action qui re­quiert des investissements conséquents dont la rentabilité parfois progressive est réelle et récurrente. C’est cela notre fierté de gestionnaires et de managers.

Notre fierté, c’est également notre contribution aux projets embléma­tiques pour lesquels notre Groupe mo­bilise des ressources financières consé­quentes et des ressources humaines de qualité.


Je fais allusion, bien entendu, à la Tour monumentale de 55 étages et de 255 mètres, la plus haute d’Afrique, qui porte le nom prestigieux de Sa Ma­jesté le Roi Mohammed VI.

Je fais référence également à l’autre projet majeur emblématique et de longue haleine, dans lequel notre Banque est partie prenante, en l’occurrence la promotion d’une Cité Industrielle Moderne et connectée, inédite au Maroc et en Afrique, qui porte, elle aussi, le nom de Sa Ma­jesté le Roi : la Cité Mohammed VI Tanger Tech.

Vous voyez Mesdames, Messieurs : notre richesse se reflète certes dans les chiffres et les comptes que, dans un instant, on va vous détailler. Notre capital, c’es également le capital de pa­triotisme marocain et africain ainsi que le capital de respect et de considération qui nous sont régulièrement témoignés par nos diverses parties prenantes, pu­bliques ou privées, résidentes au Ma­roc ou à l’étranger.

C’est cela l’état d’esprit qui m’anime passionnément chaque jour pour conduire ce grand Groupe, de racines marocaines, de vocation panafricaine et de dimension internationale, un Groupe qui a su fédérer, en une seule famille professionnelle, plus de 20.000 collaborateurs à travers les dizaines de pays dans le monde. »