A LA UNESociété

Amkraz: Les délégués des salariés pilier fondamental pour l’organisation des relations professionnelles

L’institution des délégués des salariés constitue un pilier fondamental pour l’organisation des relations professionnelles, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amkraz.

Intervenant lors d’une rencontre avec les organisations professionnelles des employeurs et les organisations syndicales des salariés (non représentées au parlement), portant sur l’élection des délégués des salariés dans le secteur privé, M. Amkraz a mis en relief l’implication des délégués des salariés dans la gestion de l’entreprise, leur contribution au développement et à l’amélioration des relations professionnelles, ainsi que leur participation au règlement des litiges.

Cité par un communiqué du ministère du travail et de l’insertion professionnelle, le responsable gouvernemental a souligné que la consécration des droits fondamentaux du travail et la garantie de la représentativité professionnelle de l’entreprise demeurent essentielles pour relever les défis de la compétitivité de l’entreprise et le renforcement de son développement social.

Les élections des délégués des salariés participent au renforcement de la démocratie professionnelle et à l’ancrage des valeurs de l’entreprise citoyenne, a-t-il affirmé.

Conformément aux normes internationales en vigueur et au Code du Travail, le législateur veille à consacrer les valeurs de l’entreprise citoyenne et à impliquer les salariés dans sa gestion, à travers notamment les institutions représentatives des salariés, créées au niveau des entreprises, dont l’existence et la légitimité découlent du processus d’élection des délégués des salariés, a relevé M. Amkraz, ajoutant que les résultats de ces élections constituent un critère de base pour déterminer les syndicats les plus représentatifs, tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau national.

Ces échéances, au vu de leur importance, ont constitué une priorité du plan d’action du ministère au titre de cette année, a indiqué le responsable gouvernemental, ajoutant que le ministère a déployé tous les efforts nécessaires pour garantir leur réussite.

A cet effet, des commissions centrales et régionales de veille et de suivi ont été mises en place, ainsi qu’un plan d’action de formation au profit des responsables régionaux et provinciaux du ministère et des inspecteurs du travail, a-t-il fait savoir, poursuivant qu’un plan de communication a, également, été élaboré autour des différentes étapes du processus électoral.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page