A LA UNEEntreprises

Anas El Arras nommé Directeur Général de Algarve Tech Hub

L’information a été annoncée par la direction de l’Algarve Tech Hub. Anas El Arras est désormais le Directeur Général.

Le jeune Marocain de 35 ans, au parcours hors-normes et qui possède à son actif plusieurs expériences réussies dans le monde des affaires, sera chargé de la mise en œuvre et de l’avancement du plan stratégique de l’Algarve Tech Hub.

Une autre consécration pour Anas El Arras, dont la carrière a débuté au Maroc et qui a accumulé plusieurs expériences professionnelles à l’international dans des domaines et pays différents, dont le Japon, le Qatar, la Corée du Sud, l’Indonésie, l’Allemagne et le Canada.

Depuis 2018, Anas apporte et contribue avec sa vaste expérience au développement de l’écosystème de l’Algarve au travers de GrowIN Portugal, une plateforme de conseil novatrice qui aide à faciliter et à accompagner les investisseurs et entrepreneurs étrangers souhaitant s’installer au Portugal.

Le jeune homme aux multiples casquettes est désormais à la tête de l’Algarve Tech Hub, importante structure dans le domaine des technologies, une continuité évidente pour ce passionné qui a été décoré par SM le Roi Mohammed VI en 2014.

Fruit d’une vision commune réunissant des entreprises technologiques, des startups, des autorités locales, le gouvernement central et des universités, l’Algarve Tech Hub vise à développer un écosystème dans le domaine des nouvelles technologies, en attirant dans la région des acteurs internationaux, des talents technologiques, des investisseurs et des nomades numériques.

Le nouveau directeur exécutif de l’Algarve Tech Hub estime que « l’Algarve a tout ce qu’il faut pour devenir l’un des principaux écosystèmes d’innovation du monde », assurant qu’il est « déterminé à mettre à profit ses connaissances et son réseau de contacts pour réaliser cette vision commune ».

Les personnes impliquées dans le projet sont certaines que le Curriculum Vitae d’excellence d’Anas est un précieux atout, surtout à l’heure où la construction du bâtiment principal de l’Algarve Tech Hub, étalé sur une superficie de plus de 6000 mètres carrés et d’une enveloppe budgétaire de 6 millions et demi d’euros, touche à sa fin.

Le directeur de l’Association des Systèmes et Technologies de l’Algarve (ASTP), moteur de l’écosystème, est convaincu que : « Anas apportera une grande expérience internationale, des connaissances approfondies et du leadership, et dirigera la mise en œuvre du plan stratégique »; « à l’ASTP, nous soutenons et sommes pleinement mobilisés pour travailler ensemble sur la matérialisation de la vision de la région », souligne Francisco Serra.

Pour Miguel Fernandes, directeur de l’Association Algarve Evolution, « Anas est un modèle de ce qu’est notre écosystème : dynamique, accueillant, multiculturel et ouvert aux nouvelles idées et au potentiel d’innovation ».

Hugo Barros, directeur du CRIA – Division de l’entrepreneuriat et du transfert de technologie de l’Université de l’Algarve, est enthousiaste à l’idée qu’ils puissent « transformer ensemble cette vision commune en des actions concrètes et mesurables sous la direction d’Anas ».

A propos de Anas El Arras :

Né à  Marrakech, Anas El Arras est passionné depuis son plus jeune âge de technologies de pointe et d’innovation. Homme au parcours atypique, Anas El Arras a entamé sa carrière professionnelle à un très jeune âge, en intégrant l’Armée de l’Air Marocaine, avant que sa curiosité ne le mène en Corée du Sud où il a travaillé dans la recherche aéronautique. Son âme d’explorateur, sa soif de connaissance et son esprit d’analyste l’ont mené dans le domaine de l’industrie, domaine dans lequel il a prospéré, en gérant des méga projets, dans des pays comme le Japon, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Indonésie ou encore le Canada.

À propos du Algarve Tech Hub :

L’Algarve Tech Hub réunit un ensemble de partenaires représentants les entreprises technologiques, les startups, les autorités locales, le gouvernement central et les universités, et il a pour objecf de développer la région de l’Algarve dans le domaine des nouvelles technologies et d’en faire un écosystème technologique robuste ouvert aux pares prenantes internaonales, aux talents technologiques, aux invessseurs et aux nomades numériques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page