A LA UNEEnseignement et éducation

Des anciens étudiants ghanéens diplômés au Maroc partagent leurs expériences à Accra

Des anciens diplômés ghanéens des écoles et universités du Maroc ont fait part, jeudi à Accra, de leurs expériences aux nouveaux étudiants bénéficiant de bourses d’études au Royaume.

Ces anciens étudiants, intégrés depuis dans le monde du travail, sont venus partager leur expérience sur le plan social et académique, donner des conseils et répondre aux questions des futurs diplômés des établissements marocains, à l’occasion d’une conférence placée sous le thème “Partenariat Maroc-Ghana: des opportunités pour les étudiants ghanéens”. Les intervenants ont mis l’accent sur la diversité culturelle et linguistique au Maroc et fait part du niveau du développement économique et social du Royaume, appelant les nouveaux étudiants à saisir cette l’opportunité de poursuivre leurs études au Maroc et d’en tirer le meilleur parti.

s’exprimant à cette occasion, le chargé d’affaires a.i de l’Ambassade du Maroc au Ghana, Moulay Zine Moussaoui, a souligné que la visite de SM le Roi Mohammed VI au Ghana, en février 2017, a imprimé un nouvel élan aux relations bilatérales, avec la signature de 25 accords, touchant à tous les domaines. “En 2017, le Maroc a accueilli 11.000 étudiants étrangers, dont 85% issus du continent, soit plus de 9.000 étudiants africains”, a fait savoir le diplomate, notant que 585 étudiants ghanéens ont été formés au Maroc.

>>Lire aussi : Le gouvernement n’a pris aucune décision sur la suppression de certaines matières du cycle du baccalauréat

Au titre de l’année universitaire 2017/2018, un total de 181 étudiants ghanéens, dont 170 boursiers sont inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur au Maroc, a-t-il ajouté, relevant que par filière de formation, ce nombre est répartis entre les formations médicales et paramédicales (61), l’ingénierie, les sciences et technologies (36), les études juridiques, économiques et de gestion (72) et les sciences humaines et sociales (12).

De son côté, le représentant des anciens étudiants ghanéens au Maroc, Peter Anaman, a exprimé sa gratitude au Royaume pour son soutien au développement des ressources humaines du Ghana, à travers l’attribution de bourses d’études aux étudiants méritants. “Cette opportunité qu’offre le Maroc permet de réaliser la transformation socio-économique du Ghana, telle qu’elle est définie dans l’agenda 2063 de l’Union Africaine et démontre que l’intégration régionale en Afrique porte ses fruits”, a relevé M. Anaman.

Organisée par l’association des anciens étudiants ghanéens au Maroc (Ghamsoa), en collaboration avec l’ambassade du Maroc à Accra et l’école d’éducation à distance relevant de l’université du Ghana, cette conférence vise à partager les “success story” du partenariat Maroc-Ghana dans le domaine de l’éducation et à jeter la lumière sur les opportunités offertes aux étudiants ghanéens au Maroc.

Le Royuame, à travers l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), accorde des bourses de formation aux étudiants étrangers dans les conditions et suivant les modalités fixées par le règlement relatif aux bourses. Les bourses de l’AMCI sont attribuées annuellement dans le cadre des accords de coopération entre le gouvernement du Maroc et les gouvernements des pays frères et amis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page