Ankara condamne fermement le recours d’Israël à la force excessive contre les Palestiniens

La Turquie a condamné “fermement l’utilisation d’une force excessive par Israël” contre les Palestiniens manifestant contre la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Ankara a déploré la mort de quatre Palestiniens ainsi que les blessures de plusieurs centaines de jeunes manifestants en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza manifestants par les forces israéliennes, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Des manifestations en protestation contre la décision américaine avaient éclaté, vendredi, dans la plupart des villes palestiniennes, débouchant sur des affrontements entre des jeunes Palestiniens et l’armée israélienne en Cisjordanie, y compris Al Qods, et dans la Bande de Gaza.

Le président Trump avait annoncé, mercredi dernier, la reconnaissance officielle par son pays de Jérusalem comme la capitale d’Israël et le début du transfert de son ambassade dans la ville occupée, suscitant ainsi une vague de colère arabe et musulmane et une large réprobation internationale.