ANP: L’essentiel de la note de synthèse sur l’activité portuaire

ANP

Voici l’essentiel de la note de synthèse sur l’activité portuaire à fin janvier 2021, publiée par l’Agence nationale des ports (ANP) :

– Le trafic transitant par les ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) a atteint un volume global de 7,5 millions de tonnes (MT) à fin janvier 2021, en baisse de 7,7%, par rapport à la même période un an auparavant.

– Par nature de flux, les évolutions enregistrées font état d’un recul de 5,1% des importations, avec un volume de 4,8 MT, qui s’explique notamment par la régression des importations des céréales (-13,1%), du charbon (-3,9%), du coke de pétrole (-43%) et des hydrocarbures (-15%).

– Les exportations ont connu, pour leur part, une régression de 12% à fin janvier, soit un trafic global de 2,4 MT, due particulièrement à la forte baisse du trafic des phosphates (-29,9%), du clinker (-25%) et des engrais (-9,7%).

– Les volumes du cabotage se sont repliés de 13,3% avec un trafic de 257.000 de tonnes, induit essentiellement par la baisse du trafic des hydrocarbures (-27,8%) notamment le gasoil au port de Mohammedia (-72,2%).


– La répartition du trafic par port fait ressortir que les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit d’environ 5,7 MT, ce qui représente environ 76,1% du trafic des ports gérés par l’ANP.

– En tonnage, le trafic des conteneurs a marqué une baisse de 1,6%, avec un volume de 1,1 MT.

– Au démarrage du premier mois de l’année 2021, les importations des céréales se sont chiffrées à 609.000 tonnes, marquant ainsi un recul de 13,1% par rapport à fin janvier de l’année précédente.

– Le trafic des phosphates et dérivés a atteint, à fin janvier 2021, un volume d’environ 2,7 MT, enregistrant une baisse de 8,3%.


– Le trafic global des hydrocarbures s’est chiffré à 0,9 MT à fin janvier 2021, marquant ainsi une forte baisse de 16,6% par rapport au même mois de l’année écoulée.

– Au terme du premier mois de l’année 2021, le trafic TIR (Transport International Routier) a atteint un volume de 1.516 unités, enregistrant ainsi une baisse de 12,4 % par rapport à fin janvier de l’année 2020. Le port de Nador a assuré, à lui seul, 1.513 unités, représentant 99,8% du trafic global TIR.

– Hormis le port de Nador qui a connu durant le mois de janvier 2021 le transit de 10.304 passagers, l’accès aux autres gares maritimes dans les ports gérés par l’ANP est suspendu pour tous les navires de plaisance, de croisière et de passagers, en raison de la pandémie de Covid-19.

( Avec MAP )