ANRE: Nomination de trois directeurs dont 2 femmes

Le Conseil de l’Autorité Nationale de Régulation de l’Electricité (ANRE) a procédé, lundi, à la nomination de trois directeurs dont deux femmes en charge de la Direction de la Tarification et des Investissements et de la Direction des Affaires Juridiques.

Lors de sa 2ème session, tenue par visioconférence, le Conseil de l’ANRE a approuvé la procédure mise en œuvre pour l’opération de recrutement et a procédé à la nomination des trois directeurs parmi les listes proposées dont deux femmes en charge de la Direction de la Tarification et des Investissements et de la Direction des Affaires Juridiques, relève l’ANRE dans un communiqué.

Outre la nomination des trois directeurs de l’Autorité, cette 2ème session, tenue sous la présidence de Abdellatif Bardach, président de l’ANRE, et en présence de la totalité de ses membres, avait pour objectifs la désignation du commissaire aux comptes et la discussion de l’état d’avancement des travaux liés à la feuille de route stratégique 2021-2025 de l’ANRE.

De même et pour le recrutement des équipes opérationnelles, l’orientation du Conseil a été respectée en termes de parité et la moitié des postes à pourvoir sont occupés par des femmes, selon la même source.


A l’ouverture de cette séance, M. Bardach a rappelé les décisions prises lors de la première réunion, accordant une importance particulière à l’approche “genre” dans le processus de recrutement des directeurs et des équipes opérationnelles de l’Autorité.

Le président a, également, présenté au Conseil des candidates et candidats, présélectionnés (parmi les 90 prétendants venant des différentes régions du Royaume) par des comités indépendants, respectant à la fois les exigences en matière de compétences, de moralité et en tenant compte de l’approche “genre” en conformité avec les grandes orientations de notre Pays en la matière.

Quant à l’état d’avancement des travaux liés à la feuille de route stratégique de l’ANRE durant la période 2021-2025, le Conseil a traité quatre grands axes à savoir, l’opérationnalisation de l’ANRE à travers le recrutement des équipes et la mise en place d’un système d’information performant, la contribution au développement d’un marché d’électricité efficient en veillant à la définition des règles d’accès transparentes et équitables, ainsi qu’à la mise en place d’une tarification valorisant à la fois les investissements et incitant à l’innovation, précise la même source.

Le Conseil a traité également la veille en matière de sécurité d’approvisionnement en énergie électrique, notamment en validant les programmes d’investissements des gestionnaires des réseaux, la contribution à la sureté et à la stabilité du système électrique national et la promotion de la visibilité de l’ANRE au niveau national et son rayonnement à l’échelle régionale et internationale, ajoute le communiqué.


A cette occasion, le Conseil s’est félicité de l’élection de M. Bardach au poste de Vice-Président de l’Association des Régulateurs Méditerranéens de l’Energie (MEDREG) qui témoigne de la percée du Royaume dans le domaine de la transition énergétique stratégique et de sa crédibilité auprès des organisations et des associations internationales, et ce conformément à la Haute Vision Royale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le Glorifie et L’Assiste.

Le président du Conseil a fait le point sur l’évolution du code gazier que les pouvoirs publics envisagent confier la mission de régulation à l’ANRE, selon la même source. A cet effet, le président a expliqué que cette évolution était naturelle et que l’ANRE serait au rendez-vous si la décision gouvernementale venait à être prise. Les membres du Conseil se sont réjouis de cette évolution qu’ils ont jugée naturelle et ont confié au Président le soin de mettre en œuvre toute action nécessaire pour préparer l’élargissement des champs de régulation dévolus à l’ANRE, conclut le communiqué.

Avec MAP