Appel pour plus d’implication des jeunes et des femmes dans la gestion des associations en charge des MRE

L’ambassadeur du Maroc à Tunis, Mme Latifa Akharbach a souligné, samedi, l’impératif d’encourager les jeunes et les femmes à s’impliquer davantage dans la gestion des associations en charge des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE).

S’exprimant lors d’une conférence sur “le rôle des associations dans l’encadrement des Marocains du monde”, la diplomate a mis l’accent sur la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la communauté marocaine établie à l’étranger.

Saluant le patriotisme des membres de la communauté marocaine résidant en Tunisie et leur contribution à l’œuvre du développement au Maroc, Mme Akharbach a de même mis en exergue la grande importance du rôle des associations marocaines à l’étranger dans la défense des intérêts de la patrie.

Pour sa part, le Consul général du Royaume à Tunis, Ali Benaissa a souligné l’intérêt particulier accordé par Sa Majesté le Roi aux affaires des Marocains résidant à l’étranger.


Dans ce sens, il a rappelé plusieurs discours royaux qui traduisent le souci constant du Souverain d’être à l’écoute des doléances et préoccupations des Marocains résidant à l’étranger et la ferme volonté de veiller à la protection de leurs intérêts et de leurs droits.

Il a ajouté que les orientations royales appelant à l’amélioration de la communication et d’être à l’écoute des MRE, a constitué une référence essentielle de la stratégie nationale en la matière, dont l’élaboration a tenu compte des profonds changements que connait le dossier d’immigration

Le diplomate a fait savoir que le Consulat général, conscient des problèmes auxquels font face les Marocains résidant en Tunisie, mène une action basée sur l’efficacité en ce qui concerne les services consulaires et administratifs quotidiens à travers une approche de proximité par le bais de l’organisation de consulats mobiles dans différentes villes tunisiennes.

Selon lui, les services consulaires ont opté aussi pour une approche de communication permanente avec les ressortissants marocains établis en Tunisie et une action sociale au profit des personnes en situation de précarité.


Le soutien social, a ajouté Benaissa, concerne les bourses scolaires et un programme de formation professionnelle.

De son côté, l’avocat Kamal Benmassoud a, dans une intervention sur “les associations marocaines à l’étranger et leur rôle dans l’encadrement des MRE”, mis l’accent sur la disposition de ces Marocains à défendre les intérêts du Royaume.

Il a relevé le bond qualitatif et quantitatif réalisé par les associations marocaines à l’étranger et le rôle occupé par les jeunes au sein de ces instances, appelant à leur assurer davantage d’encadrement et de financement pour qu’elles puissent accomplir leurs missions dans de bonnes conditions.

Pour sa part, l’avocat Morad Boularès a rappelé les lois régissant les associations en Tunisie et qui ont connu un développement notable depuis 2011, précisant que ce changement a encouragé la formation de nouvelles associations, notamment par des ressortissants étrangers.