Arabisation de l’enseignement : Le bras de fer PJD/RNI continue

Arabisation de l’enseignement : Le bras de fer PJD/RNI continue

Par Khadija Skalli

La question de la langue d’enseignement fait l’objet d’une bataille sans merci entre les parties de la majorité gouvernementale. Le PJD campe sur sa position hostile à la langue française. Le RNI dénonce une instrumentalisation politicienne du débat.

L’éternelle problématique de la langue d’enseignement continue de diviser les parties de la majorité gouvernementale. Le PJD défend bec et ongles l’enseignement en arabe. Le parti de Saâdeddine El Otmani a réitéré sa position hostile à la langue française lors du 6ème congrès national de la promotion de la langue arabe, consacrés cette année à la politique éducative au Maroc, tenu les 15 et 16 mars à Rabat.

La réplique du RNI ne se fait pas attendre.  La jeunesse du parti de la colombe de la région Beni-Mella Khénifra a organisé dimanche 17 mars à Béni Mellal une conférence sur « les langues vivantes dans l’enseignement ».

Jalila Morsli, membre du bureau politique du RNI, a souligné que « la question des langues d’enseignement ne date pas d’aujourd’hui. Elle a fait l’objet d’un débat de longue haleine ». Elle pointe du doigt l’arabisation de l’enseignement. « Depuis l’arabisation de l’enseignement, le Maroc occupe le bas des classements mondiaux de l’enseignement », critique-t-elle.

Jalila Morsali précise que « son parti appelle à s’ouvrir aux différentes langues étrangères notamment l’Anglais ». Le RNI dénonce une instrumentalisation politicienne de ce débat autour de la langue d’enseignement. « Nous ne laisserons pas ce projet de loi-cadre sur la réforme de l'Education nationale entre les mains de ceux qui joue un double jeu. Deux poids deux mesures : Ils appellent à l’arabisation de l’enseignement pour les enfants des Marocains alors que leurs enfants sont inscrits dans les missions françaises, les écoles anglaises et poursuivent leurs études en Turquie ou en Malaisie ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :