A LA UNECulture

ARM – Parution: ‎«Pour une Maison de l’histoire du Maroc» ‎

Un nouveau beau-livre de l’Académie du Royaume du Maroc intitulé «Pour une Maison de ‎l’histoire du Maroc – Histoire, culture, patrimoine» vient de paraître aux éditions La Croisée ‎des Chemins.‎

Cet ouvrage de haute facture, dont l’avant-propos a été paraphé par le Secrétaire perpétuel de ‎l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, regroupe les actes du Colloque ‎international de l’Académie sur ce thème organisé à Casablanca les 13 et 14 octobre 2012.

Pour Lahjomri, le projet de la fondation d’une Maison de l’Histoire du Maroc, initié par le ‎Conseil national des droits de l’homme lors de cette réunion, «est un Projet-Défi» qui a fortement ‎interpellé la conscience nationale sans pour autant qu’une étude de faisabilité ne soit mise en ‎œuvre pour en cerner les contours, les fondements et la portée.

‎« C’est pour que ce défi soit relevé, par les gestionnaires de la Cité et que la pertinence de ce ‎projet soit évaluée par les décideurs qui se préoccupent et s’occupe du patrimoine, que ‎l’Académie du Royaume contribue avec les éditions La Croisée des Chemins à la publication des ‎actes de ces deux intenses journées de réflexion, de propositions et de médiation sur la création ‎d’une institution qui permettra à toutes générations d’apprendre à connaître l’histoire de leur ‎pays, à l’approfondir, à l’écrire avec objectivité et sérénité dans son ampleur et diversité », a écrit ‎Lahjomri.

De son côté, Driss El Yazami, ancien président du Conseil national des droits de l’homme (mars ‎‎2011-décembre 2018) qui a également préfacé cet ouvrage richement illustré par des images de ‎haute qualité, a estimé qu’« au niveau académique, les efforts entrepris en matière d’histoire du ‎temps présent en particulier (formation doctorale et Institut marocain d’histoire du temps présent) ‎et d’histoire en général (Institut royal) doivent être maintenus et développés ».

Dans une introduction générale de l’ouvrage, le coordinateur scientifique du colloque sur « la ‎Maison de l’Histoire du Maroc », Mohammed Kenbib, a relevé que le projet de création d’une ‎Maison de l’Histoire du Maroc (MHM) vise à mettre sur pied « une institution d’envergure ‎mettant l’histoire à la portée de tous » de nature à contribuer notablement à la satisfaction de “la ‎demande sociale” en la matière.

Pour Kenbib « la concrétisation d’un tel projet, dont l’ambition est fondamentalement ‎intellectuelle, culturelle et citoyenne, implique que soit menée et mûrie, en amont, une réflexion ‎commune sur les postulats de cette discipline, sa finalité et les modalités de sa mise à la ‎disposition du public (ou en relation avec le public) ».

Ce beau livre, édité en français et en arabe, est illustré par des images de différents atouts dont ‎regorge le Maroc. Il présente différentes interventions académiques lors dudit colloque dont ‎‎« Histoire et historiographie à l’ère d’Internet », « Patrimoine religieux du Maroc : Situation et ‎réappropriation » et « Les communautés juives du Maroc: Rétrospective historique ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page