Armement : un nouveau contrat de 250 millions de dollars pour le Maroc

avions-F-16

Par Khadija Skalli

Le Département d’État américain à la Défense approuve un nouveau contrat militaire avec le Maroc. Ce contrat porte sur la vente de matériel militaire pour la maintenance de la flotte marocaine actuelle de F16. Le coût de cette transaction est estimé à 250,4 millions de dollars.

Le Département d’État américain à la Défense approuve un nouveau contrat militaire avec le Maroc. Ce contrat porte sur la vente de matériel militaire pour la maintenance de la flotte marocaine actuelle de F16, révèle un communiqué de Defense Security Coorperation Agency, publié sur son site web. Le coût de cette transaction est estimé à 250,4 millions de dollars. Le Département d’Etat américain a soumis cette décision au Congrès pour validation.

→ Lire aussi : Armement : le Maroc commande 25 avions de combats F16

Aux yeux du Département d’Etat, cette opération revêt une grande importance. « Cette vente soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d’un allié majeur non-OTAN qui constitue une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord », souligne le Département d’Etat américain dans le communiqué.

Elle contribuera « au renforcement des capacités d’autodéfense du Maroc » et de « l’interopérabilité du Maroc avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux ». « Le Maroc exploite déjà une flotte de F-16 et cette opération de maintien en puissance lui permettra de continuer à exploiter leur flotte à l’avenir », poursuit-il.


Ce nouveau contrat militaire porte notamment sur l’achat des pièces de rechange pour les avions F-16 ainsi que la formation du personnel.