Arrestation de 12 personnes pour conduite dangereuse dans plusieurs villes

Arrestation de 12 personnes pour conduite dangereuse dans plusieurs villes

Douze personnes ont été arrêtées pour conduite dangereuse dans les villes de Casablanca, Fès, Kénitra et Salé, lors de la période allant du 28 au 31 mai et ce, dans le cadre de l'application rigoureuse des dispositions du Code de la route, indique samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Parallèlement à l’application des mesures répressives contenues dans le Code de la route, les personnes appréhendées ont été placées en garde à vue à la demande des parquets compétents en vue de les soumettre aux enquêtes judiciaires nécessaires pour conduite dangereuse accompagnée du refus d'obtempérer, outrage à des policiers dans l'exercice de leurs fonctions, possession d’armes blanches sans autorisation et conduite dans des états anormaux à cause de la consommation de drogue, précise la DGSN dans un communiqué.

→ Lire aussi : Fnideq: Saisie d’habits et de chaussures de contrebande d’une valeur de plus de 3 MDH

Partant de leur devoir principal de préserver la sécurité des usagers de la route de toute exhibition dangereuse exécutée par des chauffards qui simulaient des « Rallyes», les brigades de la police de circulation et du roulage au niveau national, soutenues par l’ensemble des services déconcentrés de la sûreté publique, ont mené des opérations sécuritaires intensives en vue de détecter ce genre d’infractions routières et réprimer les usagers de la route conduisant leurs véhicules dans des conditions et d’une manière portant atteinte à la vie et aux biens des citoyens.

Les opérations sécuritaires menées lors de la même période ont abouti à l'établissement de 415 procès-verbaux à l’encontre de ces conducteurs, l'immobilisation de 414 véhicules, dont des voitures légères, des motos, des triporteurs et des quadriporteurs, note la même source, précisant que 192 de ces véhicules ont été mis aux dépôts et aux fourrières municipales faute de papiers nécessaires ou pour implication de leurs conducteurs dans des actes criminels.

Ces opérations sécuritaires intensives se poursuivront dans différentes régions du Royaume et toucheront tous les conducteurs contrevenants et toute personne convaincue d'abus de pouvoir ou d'entrave à l’application de la loi à leur encontre, partant des principes fondamentaux relatifs au respect scrupuleux de la loi et l’exécution juste de ses dispositions avec neutralité et impartialité, et ce pour garantir la sécurité des usagers de la route, d’une part, et réprimer toute exhibition dangereuse pendant la conduite pouvant porter atteinte à la sécurité et aux biens des citoyens, d’autre part, conclut la DGSN.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :