Arrestation de 49 Tunisiens pour tentative d’immigration clandestine

Arrestation de 49 Tunisiens pour tentative d'immigration clandestine

Les autorités tunisiennes ont annoncé, lundi, avoir interpellé le week-end 49 Tunisiens pour tentatives de quitter clandestinement le pays vers les côtes italiennes.

A Nabeul (67 km au Sud-Ouest de Tunis), les unités de la garde maritime ont déjoué, dans la nuit de samedi, une tentative de franchissement illicite des frontières maritimes par 34 personnes, à partir de la plage de “Sidi Jameleddine” à Menzel Temime (gouvernorat de Nabeul).

Agées entre 20 et 35 ans, ces personnes originaires de la capitale Tunis étaient à bord d’une embarcation, au large de Nabeul, a précisé une source sécuritaire tunisienne.

Quinze autres personnes qui envisageaient de franchir les frontières maritimes clandestinement ont été interpellées samedi dans la délégation d’Enfidha (gouvernorat Sousse/139 km au Sud de Tunis), a annoncé pour sa part le ministère tunisien de l’Intérieur.


→Lire aussi: Immigration clandestine: le Maroc refuse de jouer au gendarme dans la région

Il a précisé, dans un communiqué, qu’une patrouille relevant de la garde nationale d’Enfidha a arrêté ces individus qui envisageaient de franchir les frontières maritimes clandestinement à partir de la région.

Les individus ont été interpellés à bord de trois voitures. Trois d’entre eux, habitant à Kairouan, étaient recherchés dans des affaires de droit commun, selon la même source.

Quelque 3.811 migrants tunisiens irréguliers sont arrivés par mer en Italie durant les huit premiers mois de 2018 contre 1721 enregistrés au cours de la même période de l’année dernière, selon le Forum tunisien des droits économiques et sociaux.


D’après la même source qui cite des chiffres de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), une hausse du nombre de victimes et des disparus a été enregistrée au cours de cette période alors que 6369 personnes n’ont pas réussi à atteindre les côtes italiennes.