Arrestation au Maroc d’un financier présumé du Hezbollah

Les autorités marocaines ont interpellé Kassim Tadjidine, présenté par Washington comme le principal financier du mouvement chiite libanais Hezbollah et entendent l’extrader vers les Etats-Unis, a-t-on appris mardi de source marocaine.

Kassim Tadjidine a été arrêté, le 12 mars, à l’aéroport de Casablanca, après le lancement, deux jours auparavant, d’un mandat d’arrêt par le bureau d’Interpol à Washington. Il est recherché pour fraude, blanchiment et financement d’activités terroristes, a dit la source à Reuters.

Le ministre de l’Intérieur a refusé de commenter ces informations et personne n’était disponible au ministère de la Justice.