Arrestations à l’aéroport Stansted de Londres : les suspects relâchés

La police britannique a indiqué lundi avoir relâché sans poursuites les deux hommes arrêtés dimanche pour terrorisme à leur arrivée à Londres à bord d’un avion Ryanair escorté par des avions de chasse.

Les deux suspects avaient été interpellés par la police anti-terroriste dimanche soir à l’aéroport londonien de Stansted après un vol en provenance de Vienne, à la suite d’avertissements contre la présence d’un “objet suspect” à bord de l’avion, a précisé la police dans un communiqué.

“Après avoir été examiné par des enquêteurs spécialisés, l’objet n’a pas été jugé inquiétant”, a noté la même source, faisant savoir que “les policiers se sont entretenus avec les deux hommes et aucun n’est considéré comme ayant commis une infraction”.

En plein vol, les membres de l’équipage avaient été prévenus d'”une menace potentielle pour la sécurité à bord”, selon un porte-parole de Ryanair.


“Conformément aux procédures, le commandant de bord a prévenu les autorités britanniques et a continué jusqu’à Londres Stansted, où l’appareil a atterri normalement”, a-t-il déclaré, assurant que les passagers ont pu débarquer “en sécurité”.

La Royal Air Force (RAF), l’armée de l’air britannique, a indiqué que deux avions de chasse Typhoon avaient été mobilisés “pour intercepter un avion civil”, lequel a été “escorté en sécurité jusqu’à Stansted”.