A LA UNEMaroc

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires destinées sur hautes instructions royales aux forces armées et au peuple libanais

Le dernier lot des aides alimentaires acheminées, sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces armées royales (FAR), aux forces armées et au peuple libanais, est arrivé mardi matin à bord de deux avions militaires marocains à l’aéroport international Rafic Hariri de Beyrouth.

Cette initiative royale a suscité la reconnaissance et la gratitude de différents acteurs libanais, officiels et populaires, qui ont exprimé leurs remerciements à Sa Majesté le Roi pour ce geste qui reflète un noble sens humain.

« Cette opération s’est déroulée dans de bonnes conditions », a souligné l’ambassadeur du Maroc au Liban, M’hammed Grine, dans une déclaration à la MAP, indiquant que cette initiative royale a permis d’acheminer, en quatre jours, 90 tonnes de produits alimentaires de base à bord de huit avions militaires.

De nombreuses personnalités libanaises ont apprécié et salué ce généreux don royal, dont des fonctionnaires, des élus, des personnalités médiatiques et des intellectuels, entre autre, a déclaré le diplomate marocain.

De son côté, Elie Ferzli, vice-président du Parlement libanais, a salué ce généreux don royal destiné à l’armée et au peuple libanais, qualifiant les avions qui ont transporté les aides à Beyrouth comme des « avions d’amour et de solidarité ».

Plusieurs médias locaux se sont arrêtés sur cette noble initiative royale qui reflète la profondeur et la solidité des relations unissant les deux pays et les deux peuples.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces armées royales (FAR), avait bien voulu donner Sa haute approbation pour faire un don royal personnel sous forme d’aides alimentaires au profit des forces armées libanaises et du peuple libanais frère.

Cette décision Royale intervient en réponse à une demande formulée par la partie libanaise, et dans le cadre de la solidarité avec ce pays frère, afin de lui permettre de faire face aux défis économiques et aux répercussions de la pandémie de Covid-19.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page