A LA UNEMonde

Assassinat de Djamel Bensmaïl : Alger lance un mandat d’arrêt contre Mehenni

Dans le cadre de l’affaire de l’assassinat du jeune Bensmaïl, le procureur général a tenu, le 25 août, un point presse où il a été question du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, MAK, considéré désormais comme organisation terroriste par l’État algérien.

Lors de cette conférence, le procureur général de la Cour d’Alger a annoncé que les 24 individus impliqués dans l’assassinat du jeune Bensmaïl sont des éléments du MAK. Il a aussi déclaré que l’Algérie va délivrer un mandat d’arrêt international contre le président du MAK Ferhat Mehenni.

Pour rappel, le jeune Djamel Bensmaïl a été supplicié à mort, le 11 août, à Larbaâ Nath Irathen.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page