Une association polonaise dénonce la propagande du polisario sur le procès des événements de Gdim Izik

L’Association des Amis du Royaume du Maroc en Pologne a dénoncé avec fermeté la propagande menée par le polisario et ses sponsors sur le procès de l’affaire des assassins des forces de l’ordre et de pompiers de la protection civile à Gdim Izik.

“Nous refusons catégoriquement la version fallacieuse des séparatistes sur les incidents de Gdim Izik, qui avaient fait 11 morts dans les rangs des forces de l’ordre, dont un élément de la Protection civile, ainsi que 70 blessés dans les rangs des forces de l’ordre et 4 civils et d’énormes dégâts matériels dans les établissements publics et biens privés”, indique un communiqué de l’association parvenu lundi à la MAP.

“Nous rappelons, à ceux qui ont la mémoire courte, ou qui semble l’avoir, pour perturber le déroulement du procès, que plusieurs instances internationales ont réalisé des missions sur place, comme Human Rights Watch, la Fédération Internationale des droits de l’homme et les Equipes d’Amnesty International, et que le parlement a constitué une commission indépendante d’investigation ainsi que des ONG nationales qui ont effectué des missions sur le lieu des événements et ont élaboré des rapports exhaustifs à ce sujet”.

Nul ne doit plus douter de la bonne foi du Maroc qui, grâce à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, a fait le choix irréversible de l’édification d’un Etat de droit respectant les droits de l’Homme tels que reconnus universellement.


L’Association des Amis du Royaume du Maroc en Pologne exprime toute sa profonde solidarité avec les familles proches des victimes des incidents de Gdim Izik, conclut le communiqué.