Attaque au couteau: le Pnat confie l’enquête à des juges d’instruction

attaque

L’enquête sur l’attaque au couteau perpétrée, samedi matin à Romans-sur-Isère, dans le sud-est de la France, faisant deux morts et cinq blessés, a été confiée à des juges d’instruction, a annoncé mercredi le parquet national antiterroriste (Pnat).

Le Pnat a annoncé dans un communiqué relayé par les médias l’ouverture d’une information judiciaire pour “des chefs d’assassinats et tentatives d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste” visant le présumé auteur de l’attaque, un réfugié soudanais de 33 ans.

Les premières investigations tendent à démontrer qu’il aurait agi seul, sans avoir été commandité par une organisation terroriste“, explique le Pnat, ajoutant que “le mis en cause sera présenté, ce jour, à un juge d’instruction antiterroriste afin d’être mis en examen“.

Le Pnat prendra des réquisitions de placement en détention provisoire à son encontre“, ajoute la même source.

L’auteur présumé de l’attaque a obtenu le statut de réfugié le 29 juin 2017 et un titre de séjour de dix ans en juillet de la même année. Selon le Pnat, il est inconnu des services de police ou de renseignement français ou européens.


En lien avec cette attaque, deux hommes d’origine soudanaise, des connaissances de l’auteur présumé de l’attaque, ont été placés en garde à vue. Le premier a été libéré lundi, le second mercredi matin. Ils ne font l’objet d’aucune poursuite, selon la presse.