AccueilA LA UNEAttaque contre une mosquée de Bayonne : Macron condamne une “attaque odieuse”

Attaque contre une mosquée de Bayonne : Macron condamne une “attaque odieuse”

Le Président français Emmanuel Macron a condamné lundi l’attaque « odieuse » qui a ciblé une mosquée de Bayonne dans le sud-ouest de la France, faisant deux blessés parmi les fidèles dont un grave.

“Je condamne avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne. J’adresse mes pensées aux victimes”, a réagi Emmanuel Macron sur Twitter, affirmant que « la République ne tolérera jamais la haine”. « Tout sera mis en œuvre pour punir les auteurs et protéger nos compatriotes de confession musulmane”, a promis le Président français.

Deux personnes ont été blessées, dont une grièvement, par des coups de feu tirés, lundi après-midi devant une mosquée de Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques. L’auteur présumé de cette attaque a été arrêté, selon la police.

Le ministre français de l’Intérieur Christopher Castaner, a affirmé, de son côté, que « les faits commis à la mosquée de Bayonne émeuvent et indignent chacun d’entre nous ». Il a également exprimé sa solidarité et son soutien à « la communauté musulmane dont je mesure le choc et l’effroi ».

→ Lire aussi : Tirs près de la mosquée de Bayonne: deux blessés, le tireur présumé interpellé

Cette attaque a eu lieu alors que des fidèles se trouvaient à l’intérieur du lieu de culte. Les personnes blessées, deux hommes âgés de 84 et 87 ans, ont été évacués vers l’hôpital de Bayonne dans « un état jugé préoccupant ».

L’auteur de l’attaque a été interpellé chez lui par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC). Une bonbonne de gaz et une arme ont été retrouvées dans sa voiture. L’homme, inconnu des services de police et de renseignements, a reconnu les faits. « Une enquête en flagrance » a été ouverte par le parquet de Bayonne.

Réagissant à cette attaque, l’Union des Mosquées de France (UMF) a dénoncé et condamné avec force « un attentat criminel », y voyant « les lourdes conséquences des discours haineux sur nos concitoyens musulmans ».

« Dans ce climat anxiogène, nourri par les amalgames et les discours antimusulmans, l’UMF appelle les musulmans de France à l’extrême vigilance sans jamais perdre confiance dans les valeurs de paix et de respect qui animent l’immense majorité de nos concitoyens », a indiqué l’UMF dans un communiqué.

« Ceux qui contribuent à la banalisation de la haine et du racisme prennent la lourde responsabilité d’exposer leurs concitoyens de confession musulmane à ce type d’attaque criminelle qui menace notre cohésion nationale et notre vivre ensemble », a affirmé l’UMF.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :