A LA UNEMonde

Attaque islamophobe : vive émotion aux funérailles de la famille tuée en Ontario

Un ultime hommage a été rendu samedi en Ontario (centre du Canada) aux quatre membres de la famille musulmane tués dimanche dernier dans une attaque islamophobe, lors d’une cérémonie de funérailles chargée de vives émotions.

Les cercueils recouverts de drapeaux canadiens de Salman Afzaal, son épouse Mediha Salman, leur fille Yumna, et la grand-mère Talat Afzaal, ont été placés en début de cette cérémonie publique devant le siège du Centre islamique du sud-ouest de l’Ontario.

Dans un témoignage émouvant, l’oncle de Madiha Salman, Ali Islam a qualifié le décès des quatre membres de sa famille de perte « immense » pour leurs proches et tous ceux qui les connaissaient. A ceux qui lui ont demandé ce qu’ils pouvaient faire pour aider après la tragédie, il a lancé un appel pour qu’ils soient «des exemples d’amour et de compassion».

Une foule nombreuse étaient présente le long du parcours emprunté par le cortège funéraire, en signe de solidarité et pour rendre un dernier hommage aux victimes de cette tragédie qui a ébranlé le Canada.

L’attaque a été largement condamnée à travers le pays par la communauté musulmane, les autorités fédérales et provinciales, les représentants des partis politiques et la société civile.

Plusieurs rassemblements de soutien à la famille et à la communauté musulmane ont eu lieu dans plusieurs villes du pays. Près de 1500 personnes se sont rassemblées vendredi à l’endroit où la famille musulmane a été heurtée volontairement par une camionnette, pour prendre part à une marche multiconfessionnelle.

Le Premier ministre Justin Trudeau a condamné l’attaque qui a couté la vie à quatre musulmans, tout en promettant des actes concrets pour lutter contre l’islamophobie.

«A tous les musulmans canadiens, nous sommes avec vous. Il n’y a aucun mot qui peut apaiser la perte de trois générations de Canadiens, mais vous n’êtes pas seuls. Dites non à la terreur et à l’islamophobie», a-t-il lancé lors d’une veillée organisée devant une mosquée de London à laquelle participaient les chefs des principaux partis politiques.

Les parlementaires canadiens ont appuyé vendredi en majorité une motion non contraignante visant la tenue d’un «Sommet d’action national d’urgence» sur l’islamophobie d’ici la fin de juillet.

Le couple Salman Afzaal et Madiha Salman, accompagnés de leur deux enfants Yumna et Fayez Afzaal, et la grand-mère Talat Afzaal, ont été fauchés par une camionnette alors qu’ils se promenaient sur le trottoir dimanche dernier.

La famille était très impliquée dans la communauté. Salman Afzaal était psychoéducateur et Madiha Salman terminait un doctorat en ingénierie à l’Université Western de London. Seul leur fils âgé de 9 ans a survécu à l’attaque et repose toujours à l’hôpital.

L’auteur de l’attaque (20 ans), qui était au volant d’une camionnette, est accusé de quatre chefs de meurtre prémédité et d’un chef de tentative de meurtre.

Dans des déclarations à la presse, le ministre canadien de la Sécurité publique a confirmé que l’attaque de London fait l’objet d’une enquête pour terrorisme.

La ville de London compte une population d’environ 400.000 habitants dont 30.000 sont des musulmans.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page