Attaque terroriste à Utrecht : La police néerlandaise annonce l’arrestation d’un suspect

Attaque terroriste à Utrecht : La police néerlandaise annonce l’arrestation d’un suspect

La police néerlandaise a annoncé lundi l'arrestation d'un homme soupçonné d'avoir ouvert le feu dans la matinée dans un tramway de la ville d'Utrecht (centre des Pays-Bas), faisant trois morts et cinq blessés, selon un nouveau bilan de la fusillade revu à la baisse.

"On vient de nous informer que le suspect a été arrêté", a déclaré le chef de la police d'Utrecht, Rob van Bree, lors d'une conférence de presse.

La police néerlandaise avait auparavant indiqué avoir lancé un avis de recherche visant un homme d'origine turque en lien avec cette attaque.

L'homme âgé de 37 ans et né en Turquie, était présenté comme dangereux, dans l'avis de recherche de la police qui conseillait de ne pas approcher le suspect dont la photo avait été diffusée.

En fin d'après-midi, la police d'Utrecht a revu à la baisse le bilan de la fusillade. Celui-ci est actuellement de trois morts, le nombre de blessés passant de neuf à cinq.

Plus tôt dans la journée, l'agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV) avait fait état de "plusieurs victimes" dans des fusillades survenues dans "plusieurs endroits" de la ville d'Utrecht, précisant qu'une "importante opération de police" était en cours pour trouver le tireur.

La police qui prend en compte "le motif potentiellement terroriste" de la fusillade, n'exclut pas le fait que plusieurs tireurs y soient impliqués.

Régissant à l'attaque, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a affirmé ne "pas exclure" la piste terroriste, et a d'emblée mis en garde : "nous ne céderons pas face à l'intolérance".

"Un acte de terrorisme est une attaque contre notre civilisation, contre notre société tolérante et ouverte. (...) Il n'y a qu'une seule réponse, c'est que notre Etat de droit et notre démocratie soient plus forts que le fanatisme et la violence", a-t-il déclaré depuis La Haye en conférence de presse.

Le niveau d'alerte pour la province néerlandaise d'Utrecht a été placé au stade 5, le plus haut niveau possible.

La ville d'Utrecht a conseillé à chacun de rester confiné à l'intérieur, d'autres incidents n'étant pas à exclure. Le trafic des trams et des bus de la ville a été interrompu, tandis que les écoles ont été priées de fermer leurs portes après la fusillade.

Par ailleurs, la sécurité a été renforcée dans les aéroports et les bâtiments clés du pays, y compris dans les mosquées.

Cette attaque intervient alors que le monde est encore sous le choc de l'attaque terroriste qui a ciblé vendredi deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, faisant 50 morts et des dizaines de blessés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :