Attaque terroriste dans le sud-est du Niger: 10 soldats tués

Attaque terroriste dans le sud-est du Niger: 10 soldats tués

Dix soldats nigériens ont été tués et quatre autres sont portés disparus dans une attaque qui serait perpétrée par le groupe terroriste “Boko Haram” contre une position militaire dans le sud-est du Niger.

“Nous avons un bilan provisoire de dix morts, quatre disparus et trois blessés”, a déclaré à la presse le porte-parole du ministère nigérien de la Défense, le colonel Abdoul-Aziz Touré.

L’attaque menée par “Boko Haram” a visé “des positions de l’armée” nigérienne à Bla Brin, un village situé non loin du bassin du Lac Tchad, à 40 km de la ville de N’Guigmi, a-t-il précisé.

>>Lire aussi :Nigéria : Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013, selon l’UNICEF


La dernière attaque attribuée au groupe nigérian “Boko Haram” remontait à début juin dernier. Trois kamikazes avaient fait exploser leur ceinture d’explosifs en différents endroits de la ville de Diffa, la capitale régionale, tuant 6 personnes.

Depuis février 2015, la région de Diffa est le théâtre de nombreuses attaques de “Boko Haram”, groupe basé dans le nord-est du Nigeria voisin.