Attentat de Stockholm : Le suspect a tenté de faire exploser une bombe

Attentat de Stockholm : Le suspect a tenté de faire exploser une bombe (

Les procureurs suédois ont formellement accusé, mardi, de “terrorisme, tentative de terrorisme et de danger pour autrui” l’auteur de l’attentat ayant endeuillé Stockholm, en avril dernier, assurant que le prévenu a tenté de faire exploser une bombe pour faire le maximum de victimes.

Selon l’acte d’accusation, Rakhmat Akilov, ressortissant ouzbek de 39 ans, a détourné un camion et a roulé à grande vitesse le long de Drottninggatan, une rue commerçante piétonne très fréquentée de la capitale suédoise. Il a ensuite tenté de faire exploser une bombe artisanale fabriquée à partir de cinq bouteilles de gaz butane, entourée de vis, d’une lame de couteau et d’autres objets métalliques.

Il a aussi téléchargé un film sur son téléphone portable quelques heures avant l’attaque, en disant “maintenant il est temps de mourir“. Dans le document, le procureur principal dans l’affaire Hans Ihrman soutient que le mis en cause a porté atteinte à la Suède et visait clairement à créer de la peur parmi la population suédoise.

Cela faisait même partie de l’objectif de forcer le gouvernement et le parlement à rompre la coopération suédoise dans les programmes d’entraînement militaire menés dans le cadre de la coalition mondiale contre l’Etat islamique“, précise l’acte d’assignation. Dans les mois qui ont précédé l’attaque, il avait échangé en ligne avec plusieurs personnes, proposant de mener une attaque pour le compte du groupe terroriste “État islamique“.


M. Ihrman a fourni des photographies montrant Akilov arpentant la zone où l’attaque a eu lieu, photographiant Drottninggatan et la place Hötorget voisine, apparemment dans le but d’identifier un endroit approprié pour une attaque. Plusieurs questions entourant l’attentat du 7 avril dernier, qui a fait cinq morts et une quinzaine de blessés, devraient être résolues avec le début de l’enquête préliminaire rendue publique pour la première fois mardi.

Le mis en cause, un travailleur de construction et père de quatre enfants, est décrit par la police comme un sympathisant du groupe terroriste de l'”État islamique“, expulsé de Suède après que sa demande de permis de résidence ait été rejetée.