Attijariwafa bank obtient une deuxième certification de son activité titres

Attijariwafa bank

Attijariwafa bank vient d’obtenir une nouvelle certification de son activité titres, ISAE 3402 Type 1 (International Standard on Assurance Engagements 3402), décernée par le cabinet Mazars Audit & Conseil.

À travers cette certification Attijariwafa bank confirme l’efficience de son dispositif de contrôle interne et assure à l’ensemble de ses clients institutionnels et privés un traitement sécurisé de leurs opérations.

Pour rappel, Attijariwafa bank a obtenu deux certifications en 2019 afférentes à « la chaîne titres » et « la gestion des réclamations clients » à travers la certification ISO 9001 V 2015, délivrée par le Bureau Veritas. Celle-ci témoigne de l’importance accordée par le groupe Attijariwafa bank à l’instauration d’une dynamique d’amélioration continue axée sur la satisfaction de ses clients, la prise en considération de leurs besoins et exigences ainsi que ceux des autres parties intéressées.

Attijariwafa bank confirme ainsi son positionnement comme acteur majeur dans l’industrie de la conservation des valeurs mobilières au Maroc et permet ainsi d’accompagner ses clients dans leurs opérations sur le marché Marocain et les marchés internationaux à travers son offre compétitive et adaptée au profil des investisseurs.

À propos de la norme ISAE 3402

ISAE 3402 n’est pas une norme mais une reconnaissance. Elle remplace l’ancienne norme américaine SAS 70 et s’adresse particulièrement aux prestataires de service. Par ce biais, ils peuvent prouver à leurs clients le bon fonctionnement de leurs processus et de leur contrôle interne à l’égard de l’information financière.

La reconnaissance ISAE 3402 est établie par les Big Four ou d’autres cabinets d’audit, qui rendent leurs conclusions dans un rapport.

On distingue 2 niveaux de reconnaissance :

Type I : atteste que le prestataire de service a décrit ses activités de contrôle et qu’elles sont appliquées avec rigueur mais sans évaluation de leur efficacité.

Type II : en plus des éléments du type I, atteste l’efficacité opérationnelle des contrôles en place sur une période de 6 mois au minimum, c’est-à-dire que les contrôles réalisés réduisent les risques et fournissent une assurance raisonnable de bon fonctionnement.