Au coeur de la pandémie, le patron de l’OMS candidat à sa réelection

Tedros

Au coeur de la lutte mondiale contre la pandémie de Covid-19, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, est candidat à sa réélection, a rapporté lundi le site d’informations spécialisé dans la santé, Stat News.

Citant un proche du dirigeant, Stat News assure que le Dr Tedros prévoit de se présenter pour un second mandat de cinq ans à la tête de l’OMS. Interrogée par l’AFP, l’OMS n’a pas immédiatement répondu.

Le Dr Tedros était devenu en 2017 le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l’ONU, avec pour ambition de la réformer et de la rendre plus transparente.

Mais ce spécialiste du paludisme, qui en 2017 l’avait emporté au 3e tour devant le Britannique David Nabarro, restera dans les mémoires pour avoir été à la tête de l’OMS pendant la pandémie de Covid-19.

Accusé par l’ancien président américain Donald Trump d’avoir mal géré la pandémie et d’avoir endossé aveuglément la ligne de défense de la Chine, il est toutefois largement soutenu par la communauté internationale grâce à sa solidarité inébranlable envers les pays défavorisés.


Sa personnalité chaleureuse, qui tranche avec la froideur de la Chinoise Margaret Chan qui l’a précédé, lui permet également de bénéficier d’un bon capital-sympathie de par le monde.

Et l’arrivée du démocrate Joe Biden à la Maison Blanche, qui a fait revenir les Etats-Unis dans le giron de l’OMS, a permis de faire taire quelque peu les critiques à son égard.

Diplômé en immunologie et docteur en santé communautaire, cet ancien ministre de la Santé et chef de la diplomatie éthiopienne est le premier directeur général de l’OMS à avoir été élu.

Auparavant une unique candidature, proposée par le Conseil exécutif de l’agence onusienne, était soumise au vote des pays.


( Avec AFP )