Au moins 10 roquettes s’abattent sur une base irakienne où sont postés des Américains

roquettes
roquettes

Au moins dix roquettes se sont abattues dans la nuit de mardi à mercredi sur la base aérienne d’Aïn al-Assad, dans l’ouest désertique de l’Irak, où sont postés des soldats américains, a indiqué à la presse une source de sécurité.

Cette attaque intervient un peu plus de 24 heures après un cafouillage des Etats-Unis, leur commandement militaire affirmant se retirer du pays conformément à un appel du Parlement et le Pentagone démentant.

→ Lire aussi : Irak : l’Allemagne annonce le retrait d’une partie de ses soldats

La télévision iranienne a affirmé que Téhéran a riposté à coups de missiles contre des installations américaines en Irak.

Plusieurs Etats membres de la coalition ont déjà retiré des soldats, par craintes de nouvelles attaques à la roquette, dont une quinzaine ont déjà visé des bases où sont postés les militaires de la coalition depuis fin octobre.