Au moins 11 migrants illégaux sont morts noyés au large de la Libye (OIM)

migrants

Au moins onze migrants illégaux se sont noyés dimanche dans un naufrage au large des côtes ouest de la Libye, selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

“Au moins onze migrants se sont noyés après le chavirement de leur embarcation pneumatique au large de Zawya, en Libye, tandis que 12 survivants ont été secourus par les garde-côtes”, a écrit l’OIM sur Twitter.

La même source a souligné que la perte continue de vies humaines exige un changement urgent d’approche de la situation en Libye et en Méditerranée centrale.

Pour sa part, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé que 95 migrants illégaux secourus au large des côtes libyennes avaient été ramenés à Tripoli dimanche.

“Environ 95 personnes ont été interceptées/secourues en mer, et ramenées à Tripoli par les garde-côtes libyens”, a tweeté le HCR dans la nuit de dimanche à lundi.


“Le HCR et l’IRC (Comité de secours international) leur fournissent actuellement des couvertures, de l’eau et une assistance médicale”, a précisé l’agence onusienne.

Le 22 avril dernier, 130 migrants clandestins subsahariens ont trouvé la mort après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye.

Les départs de migrants depuis les côtes libyennes ont augmenté considérablement en 2020, comparé à la même période de 2019, selon l’ONU.

Plus de 100.000 migrants ont tenté de traverser la Méditerranée en 2019 et plus de 1.200 ont péri en mer, selon l’OIM.


Selon l’Organisation internationale pour les migrations, plus de 6.000 migrants irréguliers ont été secourus au large des côtes libyennes depuis le début de l’année, dont des femmes et des enfants.

( Avec MAP )