Au moins 70 soldats pro-gouvernementaux tués dans une attaque au Yémen

Au moins 70 soldats pro-gouvernementaux tués dans une attaque au Yémen
Soldats pro-gouvernementaux

Au moins 70 soldats ont trouvé la mort, samedi, dans un tir de missile des rebelles Houthis contre une mosquée de leur camp, dans la province de Marib, située à l’est de Sanaa, ont fait savoir dimanche des médecins et des responsables militaires.

Les morts et les blessés ont été transportés vers l’hôpital de la ville de Marib, où une source médicale a révélé qu'”au moins 70 soldats ont été tués”. Bilan que des responsables militaires pro-gouvernementaux ont confirmé, affirmant que l’attaque avait été lancée par les Houthis.

D’après une source militaire, l’attaque a visé un camp militaire de la province de Marib situé à 170 km à l’est de la capitale, a indiqué une source militaire qui que la mosquée a été visée par un missile, puis par un drone.

Jusqu’à présent, les Houthis n’ont pas revendiqué cette attaque.

Depuis 2015, le conflit entre les forces pro-gouvernementales et les rebelles Houthis a fait des dizaines de milliers de morts au Yémen, pour la plupart des civils, selon diverses organisations humanitaires.