Au moins 8 morts après le passage du cyclone Fani qui avance vers Calcutta et le Bangladesh

Au moins 8 morts après le passage du cyclone Fani qui avance vers Calcutta et le Bangladesh

La mégapole indienne de Calcutta se préparait samedi à l'arrivée du cyclone Fani, le plus puissant dans l'océan Indien depuis des années qui a déjà fait au moins huit morts, et qui devrait frapper le Bangladesh voisin.

Le cyclone accompagné par des vents dépassant 200 km/h, a touché l'est de l'Inde vendredi matin dans l'Etat d'Odisha où il a fait au moins 8 morts. Une personne est également décédée au Bangladesh.

Le cyclone s'est ensuite dirigé vers le nord-est, en direction de Calcutta causant plusieurs dégâts malgré qu’il a perdu de sa puissance.

Au Bangladesh, où la tempête devrait frapper samedi, plus de 4.000 abris anticycloniques ont été ouverts, selon un responsable des secours, Mohammad Hashim.

→ Lire aussi : Cyclone Fani : Plus d’un million de personnes évacuées en Inde

Quelque 400.000 personnes ont aussi été évacuées de villages côtiers bangladais vers des abris et les autorités ont annoncé la mort d'une femme tuée par un arbre. 14 villages ont été inondés lorsque des digues se sont rompues à cause de la montée des eaux.

L'est et le sud-est de l'Inde sont régulièrement balayés par des tempêtes tropicales entre avril et décembre.

En octobre, environ 300.000 personnes avaient été évacuées dans les districts côtiers de l'Odisha frappés par le cyclone Titli, qui avait fait au moins deux morts.

En 2017, 250 personnes avaient été tuées et plus de 600 avaient été portées disparues après le passage du cyclone Ockhi dans le Tamil Nadu et le Kerala.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :