A LA UNEAutomobile

Automobile : Renault va investir 10 Mds d’€ dans l’électrification d’ici 2025

Le constructeur automobile français Renault a annoncé, mercredi, qu’il compte lancer dix nouveaux modèles de véhicules électriques d’ici 2025 dont sept pour sa propre marque et investir 10 milliards d’euros.

« Depuis 2009, nous avons investi 5 milliards d’euros dans l’électrification. Nous investirons dix milliards d’euros dans l’électrification dans les cinq prochaines années« , a déclaré Luca De Meo, CEO de Renault Group lors de la présentation de la nouvelle stratégie du constructeur dans le cadre d’une conférence Renault eWays.

« D’ici 2025, nous produirons un million de véhicules électriques sur deux plateformes« , a souligné De Meo.

L’une des plateformes sera dédiée aux modèles haut de gamme et sportifs, dont la gamme Alpine, l’autre pour les véhicules cœur de gamme, comme la R5 et un modèle inspiré de la mythique 4L.

Renault Group affirme dans un communiqué s’appuyer sur ses atouts technologiques et industriels, ainsi que sur 10 ans d’expérience dans la mobilité électrique, pour faire des « choix audacieux » et proposer des véhicules électriques compétitifs, durables et populaires.

→ Lire aussi : France: Renault et une de ses usines condamnés pour homicide involontaire

La marque Renault a pour objectif d’atteindre le mix le plus vert du marché européen en 2025, avec plus de 65% de véhicules électriques et électrifiés dans le mix des ventes et vise jusqu’à 90% de véhicules purement électriques en 2030.

« C’est une accélération historique de la stratégie électrique de Renault Group et du ‘made in Europe’ que nous annonçons aujourd’hui« , a affirmé son CEO, cité dans le communiqué.

Pour parvenir à ces objectifs, Renault va créer un écosystème complet allant des batteries au recyclage en passant par les groupes motopropulseurs.

Pour aller encore plus loin, le Groupe déploie des installations pour le rétrofit, le réemploi, le démantèlement et le recyclage des batteries à travers son projet Re-Factory à Flins, avec pour objectif de générer plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2030 sur ces activités de reconditionnement et de recyclage.

« En construisant avec Renault ElectriCity un écosystème électrique compact alliant efficience et haute technologie dans le Nord de la France, ainsi qu’une MegaFactory dédiée au moteur électrique en Normandie, nous créons les conditions de notre compétitivité, à domicile« , a ajouté Luca De Meo.

Dix nouveaux modèles électriques seront lancés et jusqu’à un million de véhicules électriques seront fabriqués d’ici 2030, depuis les véhicules urbains compétitifs jusqu’aux modèles sportifs haut de gamme”, a-t-il précisé.

Renault avait accusé des pertes historiques de l’ordre de 8 milliards d’euros au cours de l’année 2020 dans le sillage de la crise sanitaire liée au coronavirus, selon des résultats du groupe publiés en février dernier.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page