Avion abattu en Iran: Ottawa et Kiev appellent à rendre justice aux familles des victimes

avion
avion

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, ont appelé mardi Téhéran à collaborer pleinement afin que justice soit rendue aux familles des victimes du crash de l’avion ukrainien abattu mercredi en Iran.

Au cours d’un entretien au téléphone, MM. Trudeau et Zelensky se sont engagés à “travailler ensemble afin de trouver des réponses, demander des comptes et obtenir justice pour toutes les personnes qui y ont droit”.

Ils ont insisté sur la nécessité de mener “une enquête complète et crédible” à laquelle participe la communauté internationale, souligne un communiqué du cabinet du Premier ministre, relevant que “la priorité absolue est d’offrir du soutien aux familles des victimes”.

→ Lire aussi :Avion abattu par l’Iran: le président ukrainien exige la punition des coupables

Un total de 176 personnes, dont 57 Canadiens, ont péri dans le crash de l’avion ukrainien abattu accidentellement la semaine dernière par un tir de missile iranien, dans la foulée de la riposte iranienne à l’assassinat du général Soleimani.

Le Canada a d’autre part convoqué jeudi à Londres une réunion du Groupe international de coordination et d’intervention pour les familles des victimes.

Le groupe qui comprend l’Ukraine, la Suède, l’Afghanistan, le Royaume-Uni et le Canada, discutera de “la nécessité de tenir une enquête approfondie et de la façon d’obtenir l’entière coopération des autorités iraniennes”, indique-t-on auprès de l’exécutif canadien.

Cette démarche vise, selon la même source, à permettre aux familles et proches des victimes d’obtenir les réponses qu’ils méritent, d’assurer la responsabilité et la transparence, ainsi que d’obtenir justice, y compris une indemnisation.