Avortement par la marine royale d’une opération d’émigration clandestine

Avortement par la marine royale d’une opération d’émigration clandestine

La marine royale en collaboration avec la gendarmerie royale a fait avorter une opération d’émigration clandestine à partir de la plage de Martil, indique dimanche un communiqué de l’État-Major Général des Forces Armées Royales.

En effet, une unité combattante de la Marine royale opérant en Méditerranée a procédé dans la nuit du 22 au 23 septembre 2018 à des poursuites d’une embarcation de très grande vitesse, qui tentait de rejoindre la plage de Martil pour récupérer des candidats à l’émigration clandestine, souligne la même source.

→ Lire aussi : Casablanca: La Marine Royale sauve 19 candidats migrants clandestins

La coordination entre cette unité et deux embarcations rapides de la gendarmerie royale l’ont contrainte à prendre la fuite vers le large, ajoute le communiqué, précisant qu’aucun candidat à l’émigration clandestine n’a pu être embarqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :