ban600

Azziman appelle à davantage d’efforts en faveur des enfants en situation de handicap

Azziman appelle à davantage d’efforts en faveur des enfants en situation de handicap

Le président du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), Omar Azziman, a souligné lundi à Rabat la nécessité de fournir davantage d'efforts en matière de politique éducative en faveur des enfants en situation de handicap.

"La politique éducative en faveur des enfants en situation de handicap a connu ces dernières années des avancées importantes sur le plan normatif grâce à la ratification des conventions internationales pertinentes et à l'adoption de plusieurs textes législatifs et réglementaires, mais au niveau des faits, de la pratique éducative et des mentalités, nous sommes encore loin du compte", a-t-il affirmé lors d'un séminaire international sur "le droit à une éducation inclusive: transition conceptuelle, transformation des pratiques et enjeux de l'évaluation".

M. Azziman a, dans ce sens, précisé que "pour donner l’effectivité requise à ce cadre normatif, de gros efforts doivent être consentis en direction d’une prise de conscience collective du fait qu’on ne saurait réduire une personne humaine, quel que soit son âge, à ses carences ou à ses déficiences et que rien n’est plus injuste que cet essentialisme réducteur".

Il a également relevé la nécessité de "diffuser des bons résultats obtenus par des enfants en situation de handicap là où l’accessibilité physique et pédagogique sont convenablement assurées, là où l’encadrement pédagogique est approprié et là où les méthodes d’enseignement et d’apprentissage sont adaptées, tout en gardant présent à l’esprit que ce domaine est par excellence celui de la mobilisation, de la coordination organisée, de l’interaction et de la coopération ordonnées entre parents, éducateurs, experts, associations, collectivités territoriales et autorités publiques mais qu’il ne suffit pas de le constater parce qu'il faut encore l’organiser".

"Afin de parcourir le long chemin de l’inclusion, nous disposons aussi d’atouts considérables qu’on ne doit pas perdre de vue et dont il nous faut tirer le meilleur profit", a-t-il fait observer, soulignant parmi ces atouts l’engagement de SM le Roi Mohammed VI en faveur des personnes en situation de handicap, la sollicitude dont le Souverain les entoure dans les régions les plus reculées, ainsi que les outils mis au service de cette cause et les nombreuses réalisations en la matière.

Le président du CSEFRS a en outre cité l’évolution progressive de la politique gouvernementale dans ce domaine qui se montre de plus en plus active et de plus en plus engagée en faveur de l’inclusion, mettant en avant le rôle joué par une société civile dynamique et des associations responsables de plus en plus engagées aux côtés des personnes en situation de handicap.

→ Lire aussi : L’organisation de concours unifiés pour les personnes en situation de handicap se poursuivra en 2019

Il a d'autre part souligné que le sujet du séminaire exprime l’attachement du Conseil aux principes fondateurs que sont la justice et l’équité, l’éducation pour tous et l’égalité des chances dont dérive le droit à l’éducation des personnes en situation de handicap, notant que "notre position sur le sujet est connue puisqu’elle se trouve formellement consignée dans la vision stratégique de la réforme de notre système éducatif qui préconise de garantir le droit d’accès à l’éducation et à la formation pour les personnes en situation de handicap".

"Cette position trouve son ancrage dans la Constitution de 2011 qui place la question du handicap au cœur de la thématique des droits et libertés et qui appelle les pouvoirs publics à prendre en compte le handicap dans les différentes politiques publiques", a fait observer le responsable.

Organisé par le CSEFRS en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), le séminaire vise à créer un espace pour réfléchir sur les défis de la scolarisation des enfants en situation de handicap et d’entrevoir les pistes d’actions en faveur d’une éducation inclusive.

S’inscrivant dans le suivi de la vision stratégique 2015-2030 qui a fait de l’équité un des fondements de la réforme de l’éducation, l'évènement constitue une contribution directe à l’effort fourni pour concrétiser les Objectifs de développement durable, notamment le quatrième objectif destiné à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

Au programme du séminaire figurent des ateliers autour de différentes thématiques, à savoir "l'éducation inclusive, parlons-en!", "Éducation inclusive: quel chemin parcouru et quels défis à relever?", "quelle articulation des dispositifs de soutien pour l'accès à la scolarisation des enfants en situation de handicap?" et "quelle adaptation des pratiques pour une éducation inclusive?".

Participent à ce séminaire des experts nationaux et étrangers ainsi que des acteurs associatifs et les parties prenantes, œuvrant dans le domaine de l'éducation des enfants en situation de handicap.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :