BAD: Plus de 37 M$ destinés au secteur privé de trois pays

BAD: Plus de 37 M$ destinés au secteur privé de trois pays
La BAD

Le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel de la BAD, a avalisé un décaissement de 37,2 millions USD en faveur du mécanisme de renforcement du crédit (Credit Enhancement Facility, FSP) dédié aux opérations non-souveraines du secteur privé au Sénégal, au Kenya et au Soudan.

Ce financement englobe, d’une part, un prêt dont le montant n’a pas été signifié qui sera destiné à une entreprise agro-industrielle en Afrique de l’Est pour le développement de son activité et, d’autre part, deux lignes de financement de crédit ciblant des PME.

Lancé en 2015, le FSP devrait constituer “un portefeuille d’exposition” de 1,5 milliard USD selon la BAD. Ce mécanisme vise à garantir les risques de crédit accordés aux entreprises dans les pays à faible revenu.

L’approbation de ces opérations porte le portefeuille total du FSP à 733,25 millions de dollars US.

“Nous continuons à faire progresser la mission du Fonds africain de développement qui consiste à renforcer l’impact du développement en créant des opportunités pour le secteur privé d’investir dans les pays à faible revenu “, a dit l’administratrice du FSP, Cécile Ambert.