A LA UNE

Bagdad : Au moins 82 morts et 110 blessés dans l’incendie d’un hôpital

Un incendie dans un hôpital dédié à la Covid-19 à Bagdad a fait état d’au moins 82 morts et de 110 blessés, ont indiqué des sources médicales.

Le feu est parti de bouteilles d’oxygène « stockées sans respect des conditions de sécurité » à l’hôpital Ibn al-Khatib à Bagdad, selon des sources médicales. Le Premier ministre Moustafa al-Kazimi, qui a proclamé trois jours de deuil national, a annoncé l’ouverture d’une enquête, réclamant des conclusions « sous 24 heures ».

Le patron de la Santé du secteur oriental de Bagdad, le directeur de l’hôpital et les chefs de la sécurité et de l’entretien technique ont été suspendus. Ils ne seront pas relâchés « avant de juger ceux qui ont fauté », a ajouté M. al-Kazimi, alors que le Parlement a annoncé consacrer sa séance de lundi à cette tragédie.

De nombreuses victimes se trouvaient sous respirateur quand les bonbonnes d’oxygène ont explosé provoquant un incendie qui a rapidement dévoré les faux-plafonds en matériaux inflammables, ont indiqué pompiers et médecins. « L’hôpital n’avait pas de système de protection contre les incendies et les faux-plafonds ont permis la propagation du feu jusqu’à des produits hautement inflammables », a expliqué la Défense civile, soulignant que « la plupart des victimes sont mortes car elles ont été déplacées et privées de ventilateurs. D’autres ont été étouffées par la fumée. »

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page