Bagdad: sept policiers blessés dans l’explosion d’une grenade à main

explosion

Sept agents de sécurité ont été blessés, lundi, dans l’explosion d’une grenade à main jetée par des manifestants dans la place Al-Khilani au centre de la capitale Bagdad, a annoncé le commandement des opérations, relevant du ministère irakien de la Défense.

“Des groupes des manifestants sur la place Al-Khilani et ses environs sont toujours en confrontation directe et violente avec les forces de sécurité”, a indiqué un communiqué du commandement rendu public mardi, ajoutant que les forces de sécurité continuent de faire preuve d’une grande retenue dans l’exercice de leurs responsabilités.

“Une grenade à la main a été jetée en direction des forces de sécurité dans le croisement de la place Al-Khilani, aux alentours du bâtiment Amanat Baghdad, faisant sept blessés parmi les membres de la brigade d’intervention d’urgence”, selon un bilan préliminaire fourni par le commandement, qui a appelé les manifestants à coopérer avec les agents de sécurité afin d’assurer leur protection et celle de l’espace de manifestation. Depuis samedi, la place Al-Khilani vit au rythme d’affrontements violents entre les manifestants et les forces de sécurité, qui ont pris d’assaut la place et incendié les tentes des manifestants.

Les forces de sécurité mènent une large compagne dans les places où les manifestants anti-gouvernement observent un sit-in depuis octobre dernier, avec des tirs de balles réelles ayant fait plus de 600 morts et des centaines de blessés, selon Amnesty International et des instances irakiennes des droits de l’Homme. Le mouvement populaire avait forcé le gouvernement de Adil Abd al-Mahdi de démissionner le 1er décembre 2019.