Baisse des prix du pétrole en cours des échanges européens

Les prix du pétrole régressaient mercredi en cours d’échanges européens, sur fond d’anticipation d’une nouvelle hausse de la production américaine avant la publication des données hebdomadaires sur les réserves des Etats-Unis. 

En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre se négociait à 55,65 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 35 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” (WTI) pour le contrat de novembre cédait 30 cents à 50,12 dollars.

Les cours du brut ont connu une baisse depuis le début de la semaine alors que de nouveaux signaux de hausse de la production mondiale inquiètent les investisseurs.


Dans ce cadre, les données hebdomadaires du Département américain de l’Energie (DoE) sur les réserves et la production des Etats-Unis sont particulièrement attendues.

La fédération privée de l’American petroleum institute “API”, a publié mardi ses propres données, qui ont fait état d’une baisse de 4,1 millions de barils des réserves de brut, ont rapporté des analystes notant que cette baisse des réserves de brut n’a pas soutenu les prix.