A LA UNEMaroc

Mali : La ministre de la Santé au chevet du camionneur marocain blessé dans une attaque armée

La ministre malienne de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, accompagnée de l’ambassadeur du Maroc au Mali, M. Hassan Naciri, a rendu visite lundi au chauffeur marocain, admis dans une clinique de Bamako, suite à l’attaque criminelle ayant visé samedi des camionneurs marocains, dont deux ont été tués.

Mme Sangaré s’est enquise lors de cette visite de l’état de santé du camionneur marocain et des conditions de son traitement et a suivi des explications fournies par le staff médical.

Le gouvernement malien, à travers le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Abdoulaye Diop, avait présenté ses condoléances à l’ambassadeur du Maroc, après la mort des deux chauffeurs marocains, et a fait part, à cette occasion, de sa solidarité suite à cette attaque. Il a affirmé, en outre, son attention de diligenter une enquête pour élucider les circonstances de cette attaque et de poursuivre ses auteurs.

Deux camionneurs marocains ont été tués et un autre a été blessé, samedi au Mali, par des hommes armés et un quatrième a survécu.

Les assaillants étaient cagoulés, portaient des gilets pare-balles et disposaient d’appareils talkie walkie et après avoir commis leur forfait, ils ont quitté les lieux sans voler le moindre objet des victimes.

Le camionneur blessé est soigné dans une clinique privée entouré des membres de l’ambassade du Maroc qui ont pris en charge, avec des Marocains résidant à Bamako, tous les frais de son hospitalisation.

Le Marocain se trouve actuellement en bon état de santé, après avoir subi deux transfusions sanguines. Les analyses de laboratoire et les radiographies réalisées ont montré qu’il souffre uniquement de quelques contusions et infections.

De même, les corps des deux chauffeurs tués dans cette attaque sont déposés dans un hôpital de Bamako dans l’attente de l’achèvement des procédures habituelles entamées par l’ambassade du Maroc depuis dimanche en vue de leur rapatriement au Royaume.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page