A LA UNEEconomie

BCE: Lancement du projet pilote de l’euro numérique

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé mercredi le lancement d’un projet pilote en vue d’introduire l’euro numérique, conçu comme une réponse à la dématérialisation croissante des paiements et à la multiplication des cryptomonnaies.

L’institut va lancer la « phase d’investigation » du projet pilote d’euro numérique qui vise à offrir la « forme de monnaie la plus sûre« , celle de la « monnaie de banque centrale« , indique un communiqué publié à l’issue d’une réunion du conseil des gouverneurs à Francfort.

La décision ferme sur le lancement d’un euro numérique interviendra seulement après cette phase exploratoire, a ajouté la même source.

Neuf mois après la publication d’un rapport préliminaire et une vaste consultation publique, la BCE a décidé de « passer à la vitesse supérieure et de lancer le projet de l’euro numérique« , selon sa présidente Christine Lagarde.

La BCE s’engage au moment où d’autres grandes banques centrales, en Chine et aux États-Unis, travaillent aussi à l’émission de leur propre cryptomonnaie.

→ Lire aussi : La Chine mène une guerre contre les cryptomonnaies

L’institution francfortoise craint aussi que des monnaies virtuelles, privées ou nationales, puissent saper l’influence de la monnaie unique européenne.

« Notre objectif est d’être prêt au bout de ces deux ans à commencer à développer un euro numérique, ce qui pourrait prendre environ trois ans« , a déclaré mercredi Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE.

Avec l’euro numérique, les consommateurs pourraient régler des achats à la caisse d’un supermarché, en ligne via une application sur smartphone, également hors ligne à l’aide de cartes de paiement similaires à la carte de débit.

Les banques commerciales ou d’autres acteurs financiers régulés devraient se voir confier la gestion des comptes de clients en monnaie de banque centrale, selon « un modèle économique » qui reste à définir, note le communiqué.

De même, l’infrastructure informatique doit encore être arrêtée. « Aucun obstacle technique n’a été identifié lors de la phase d’expérimentation préliminaire« , selon la BCE.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page