Benchamach décoré de la Médaille de mérite “José Joaquín de Olmedo” par l’Assemblée nationale de l’Équateur

Benchamach

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a été décoré, mardi, de la Médaille de mérite et d’estime “José Joaquín de Olmedo” par l’Assemblée nationale de l’Équateur.

Cette décoration, décernée par visioconférence, intervient en reconnaissance des efforts de M. Benchamach en faveur du renforcement des relations bilatérales et des relations multilatérales avec les parlements des pays d’Amérique latine et des Caraïbes en général.

Dans une allocution de circonstance, M. Benchamach a exprimé sa fierté de cette décoration profondément symbolique, notant les valeurs communes animant les relations entre les deux pays, faites de dialogue politique franc et d’action en faveur de l’avenir.

M. Benchamach a évoqué l’importance stratégique que le Royaume attache, sous la Sage Conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la diversification de ses partenariats internationaux, dans le cadre des relations de coopération Sud-Sud, soulignant qu’il s’agit d’un choix stratégique qui découle de la compréhension profonde par le Royaume des mutations internationales.

Il a souligné la nécessité d’œuvrer pour la consolidation de cette coopération entre les pays du Sud et de fructifier les espaces de coopération conjointe pour défendre leurs causes, notamment comme le Forum parlementaire “Afrique-Amérique latine et Caraïbes”, qui place au cœur de ses objectifs le renforcement de la coopération Sud-Sud et la défense des aspirations des peuples des pays du Sud dans le monde.


Par ailleurs, M. Benchamach s’est félicité des positions positives de l’Assemblée nationale de l’Équateur, en particulier son soutien au Maroc dans ses efforts pour assurer la stabilité et la sécurité dans son environnement régional, grâce à son intervention pacifique pour assurer la liberté de la circulation civile et commerciale au passage d’El-Guerguerat.

Cette décoration témoigne de la profondeur des relations de coopération entre les deux pays, a relevé le responsable marocain, plaidant pour l’établissement d’un agenda et d’un plan d’action conjoints avec l’Assemblée nationale de l’Équateur, afin d’encadrer et d’orienter cette coopération de manière à servir les intérêts des deux pays.

Pour sa part, José Serrano Salgado, président du groupe d’amitié Maroc-Equateur et vice-président du Parlement d’Amérique latine et des Caraïbes, a indiqué dans une allocution par visioconférence, que cette cérémonie intervient à titre de gratitude et d’estime pour le travail continu, l’amitié solide et le dialogue politique franc entre le Maroc et l’Équateur.

Les parlements sont un pilier fondamental pour l’unité des pays du Sud, a-t-il noté, saluant, dans ce sens, l’action du Parlement marocain, à travers la Chambre des conseillers, et de l’Assemblée nationale de l’Équateur, qui sont parvenus à bâtir et développer, en moins de deux ans, une relation solide conjuguée d’un dialogue politique franc et des relations d’amitié solides.


Le travail accompli au cours de ces deux années a instauré les bases d’un avenir prometteur entre le Maroc et l’Équateur, dont les fruits apparaîtront bientôt à plus d’un niveau, a-t-il estimé, affirmant que l’Équateur considère le Royaume comme sa porte d’entrée vers le continent africain.

L’Assemblée nationale de l’Équateur a remis, par la même occasion, des attestations d’estime et de reconnaissance à Abdelkader Salama, vice-président de la Chambre des conseillers et membre du groupe d’amitié Maroc-Equateur, et à Ahmed Lakhrif, secrétaire de la Chambre et président du groupe, en reconnaissance de leur rôle dans le renforcement des relations de coopération et d’amitié entre les deux pays.

José Joaquín de Olmedo, dont le nom est donné à la Médaille de mérite et d’estime, est l’un des plus grands militants nationalistes d’Amérique latine et un poète patriotique qui a utilisé son talent pour servir les causes nationales de son pays. Connu sous nom du “poète de la guerre d’indépendance”, il fût président de la République de l’Équateur et vice-président de la République en 1845.

( Avec MAP )