A LA UNEMaroc

Benny Gantz à Rabat : le Maroc et Israël se confortent, l’Algérie s’enrhume et éternue

La visite, mardi soir, au Maroc, du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, aura été inimaginable pour les caciques du régime algérien. Certains n’y ont vu que du feu et d’autres auraient eu quasiment la berlue !

Aussitôt pris de court, les cerbères politico-médiatiques de l’ANP sont lâchés. Le premier, un sénateur algérien, balbutie que « L’Algérie est visée par cette visite ». Jamais le prurit n’aura provoqué autant d’hallucinations.

Le deuxième et non des moindres est la tristement célèbre feuille de chou TSA, qui va plus loin dans l’hystérie en affirmant, à coup de papier réchauffé, que « Rabat ne cache plus son jeu ». Que nenni ! Sauf qu’il ne s’agit pas ici d’un « jeu caché » de Rabat, mais d’une realpolitik assumée et équilibrée et dont le Maroc a les épaules pour, et non d’une diplomatie anachronico-socialo-facho-communiste… si chère à Alger, qui se cache pour jouer !

La cause de cette énième anxiété désormais éponyme du régime militaro-politique algérien ? Un accord « important d’entente sécuritaire » évoqué par la chaîne israélienne I24news. C’est-y pas la peur de l’effritement de « la force de frappe » algérienne dont Tebboune et consorts s’enorgueillissent sans jamais se lasser qu’est à l’origine ? On en parlera quand force il y a !

→ Lire aussi : Le ministre israélien de la Défense qualifie sa visite au Maroc « d’historique et importante »

Rappelons que le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, arrivé la veille au soir à Rabat, a qualifié sa première visite au Maroc « d’historique et d’importante ».

« Nous signerons des accords de coopération et continuerons à renforcer les liens entre nos deux pays », a-t-il écrit en hébreu sur sa page Twitter.

Avant de se rendre au Royaume, M. Gantz avait souligné qu’il s’agit d’«un voyage important au Maroc qui a une touche historique car il s’agit de la première visite formelle d’un ministre de la Défense (israélien) dans ce pays».

Deux jours durant, le haut-responsable israélien aura des entretiens avec le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page