Benslimane : opération de recasement de 188 ménages bidonvillois

ménages
ménages

Une opération de recasement de 188 ménages bidonvillois, qui s’inscrit dans le cadre du programme régional de lutte contre les bidonvilles dans la région Casablanca-Settat, a eu lieu récemment dans la province de Benslimane.

Ainsi, les services compétents de la préfecture de la province de Benslimane ont procédé au relogement des ménages bénéficiaires de l’opération de relogement “Fdalat centre”, qui habitaient au “douar Alâamour” (commune rurale de Fdalat).

D’autres familles bénéficieront d’un logement dans le cadre de la deuxième tranche “Jnane Alâmour”, prévue début janvier prochain.

Pour garantir le succès de cette opération, une série de mesures ont été prises pour accompagner les familles bénéficiaires à travers la mise en place de commissions de suivi locales et régionales ainsi que des comités techniques, pour chapeauter les travaux d’équipement et de construction.

Le projet “Fdalat centre” s’étale sur une superficie de 3,9 hectares sur lesquels sont aménagés 188 lots de terrain, dont 11 sont dédiés à l’intégration sociale, alors qu’un 12è lot a été réservé pour construire des locaux destinés à abriter des activités socioculturelles.Le projet “Jnane Alâamour” s’étend, quant à lui, sur 31,11 hectares.


Chapeauté par le groupe “Al-Omrane”, les deux opérations “Fdalat centre” et “Jnane Alâamour”, s’inscrivent dans le cadre du programme de lutte contre les bidonvilles, lancé en 2011 par SM le Roi Mohammed VI. Ce projet d’envergure a pour but d’améliorer les conditions de vie des populations notamment les classes démunies.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane- annexe de Benslimane, Noureddine Boulakjam, a indiqué que ces opérations s’inscrivent dans le cadre du programme régional de lutte contre les bidonvilles dans la région Casablanca-Settat.

Ce programme adopte une approche globale qui se base sur le relogement via l’octroi de lots de terrains au profit des familles cibles, a-t-il précisé.